Disque jeune conducteur : combien de temps le garder ?

Disque jeune conducteur : combien de temps le garder ?

Pourquoi le disque A est-il fondamental chez le jeune conducteur ? Combien de temps garder le disque jeune conducteur ? Quels sont les points importants pour une bonne utilisation ? Quelles sont les réglementations ? Drivecase répondra à l’ensemble de ces questions !

Naviguer au sein de l'article

Combien de temps garder le disque jeune conducteur ?

Parmi la multitude d’éléments de signalisation spécifiques aux véhicules, le plus connus par les jeunes conducteurs est le fameux « disque A ». En effet, les personnes titulaires d’un permis de conduire probatoire se voient dans l’obligation d’apposer un disque jeunes conducteurs à l’arrière de leur véhicule. La période probatoire représente la durée temporaire lors de laquelle le jeune conducteur va valider sa capacité à utiliser un véhicule motorisé. Après avoir réussi l’examen du permis de conduire, celui-ci recevra un permis, doté uniquement de 6 points sur les 12 points qu’il peut contenir. Lors du délai probatoire, le conducteur débutant ne doit commettre aucune infraction au code de la route. Il pourra ensuite récupérer les 6 points manquants en 2 ans s’il a suivi l’apprentissage anticipé de la conduite, ou en 3 ans pour un conducteur ayant suivi la formation initiale.

Disque jeune conducteur : combien de temps le garder ? 2

Découvrez nos éthylotests jeunes conducteurs

En plus du disque A, les conducteurs novices sont sujet à un taux d’alcool jeune permis. Nos éthylotests sont calibrés pour cela ! 

Pourquoi le disque A est-il obligatoire chez le jeune conducteur ?

Qu’est-ce que le disque A ?

En France, tous les conducteurs débutants doivent se procurer le disque A . Ce disque peut-être fourni au conducteur novice directement par l’auto-école suite à la réussite de l’examen pratique du permis. Ce disque est nommé « A » pour faire référence au mot « Apprenti ». Vous vous demandez peut-être pourquoi il est obligatoire de posséder le disque jeunes conducteurs ? Tout simplement car en circulation, ce disque A vous permettra de vous faire reconnaître et d’avertir les autres usagers de la route que vous êtes un jeune conducteur, titulaire du permis de conduire depuis peu. Les autres automobilistes seront alors plus prudents à votre approche, mais aussi plus compréhensifs en cas d’erreurs !

Absence de disque jeune : les sanctions

Selon la réglementation du Code de la route, en cas de contrôle et d’absence de disque A pendant la période probatoire, l’apprenti conducteur sera condamné à une amende forfaitaire de 35€. Amende minorée à 22€ si le paiement est effectué dans les 3 jours suivant l’interpellation des forces de l’ordre. Elle peut également être majorée jusqu’à 75€. En revanche, l’absence de disque A à l’arrière du véhicule avant la fin de la période n’est pas sanctionnable d’un retrait de points de permis.

Attention, il est indispensable de posséder un disque aux normes, rouge sur fond blanc : utiliser le disque A pour les motos ou un disque « fait-main » en interdit. En effet, la taille du disque destiné aux motos n’est pas la même, le diamètre du disque varie en fonction du véhicule. Il est de 10 centimètres pour les motocyclettes, tricycles et quadricycles, et de 15 centimètres pour les voitures et autres véhicules.

Où placer le disque A jeune conducteur ?

Le disque apprentis conducteurs peut être magnétique ou autocollant. L’essentiel est qu’il soit bien visible tout en respectant les mesures de sécurité routière. Celui-ci doit impérativement être collé ou apposé sur la carrosserie du véhicule à l’arrière, en bas à gauche. Par ailleurs, veillez à ne pas le placer sur la vitre arrière, auquel cas il pourrait gêner la visibilité du conducteur. Aussi, le disque pour jeunes conducteurs ne doit pas non plus obstruer la visibilité des autres usagers de la route. C’est pourquoi, il ne doit pas être placé sur les phares ou la plaque d’immatriculation. Enfin, il est indispensable de le garder en permanence en bon état pour qu’il soit visible de tous.

Disque jeune conducteur : combien de temps le garder ?

Quand peut-on enlever le disque jeune conducteur ?

Le disque A est obligatoire pour les jeunes conducteurs sur une période bien précise, qui varie en fonction du cursus d’apprentissage de la conduite.

Disque A et formation en conduite traditionnelle

Après l’obtention du permis de conduite, le disque A doit être présent sur le véhicule du conducteur novice durant 3 années. Ces trois années représentent la durée du permis probatoire pour ce type d’apprentissage.

Formation en conduite accompagnée

Pour le jeune automobiliste ayant suivi une formation en conduite accompagnée, également appelée apprentissage anticipé de la conduite, le disque jeune conducteur sera obligatoire seulement pour 2 ans.  Ainsi, cette période probatoire est plus courte d’un an comparée à une formation traditionnelle. Elle permet d’ailleurs de récupérer les 6 points manquants plus rapidement. Ceci s’explique par une expérience de conduite plus approfondie grâce à la conduite accompagnée.

Ce qu’il faut retenir sur le disque A :

  • Il est obligatoire sur toute la durée de la période probatoire : 3 ans en formation initiale et 2 ans pour les conducteurs en apprentissage anticipé
  • Le disque doit être homologué, placé de manière visible et ne pas gêner la visibilité du jeune conducteur ainsi que celle des autres conducteurs.
  • L’absence de disque apprenti conducteur lors de la période probatoire est passable d’une amende forfaitaire de 35€, minorée à 22€ et passible d’une majoration jusqu’à 75€.

Grâce à Drivecase, spécialiste en prévention routière, vous êtes à présent incollable sur le disque A !

Où trouver un disque jeune conducteur ?

Drivecase propose des disques dédiés aux jeunes conducteurs et la conduite accompagné. Il peuvent être personnalisés avec votre logo.

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

D'autres conseils prévention à découvrir