Être rappelé

Tests de drogues urinaires et salivaires - Dépistage THC (cannabis) et autres drogues
Direct du fabricant, validité > à 16 mois

Tous nos tests sont fabriqués en France et suivent un cursus de qualité très strict. En totale conformité avec les exigences européennes, ils bénéficient du marquage CE pour vous assurer une qualité et une précision irréprochable. Ces tests de drogues sont distribués dans toute l’Europe auprès des professionnels de la prévention et des entreprises.

> Nos tests salivaires de drogues - Norme CE - à partir de

Les tests de drogues salivaires, vous permettent de détecter une consommation récente de drogues (dans les heures passées, voir dans la journée). Une révolution dans le monde des tests de drogues : nos tests permettent le dépistage salivaire en une seule fois. Il suffit de l'inséré dans la bouche de la personne à tester et les résultats apparaitront directement sur le contrôleur en quelques minutes.

  • Tests salivaires 6 drogues (Boîte de 5) - Normes CE

    Réf : P5048
    Made in France

    À partir de 68,30 €

  • Test drogue salivaire THC (Cannabis) - Normes CE

    Réf : P5047
    Made in France

    À partir de 5,77 €

> Nos tests urinaires de drogues - Norme CE - à partir de

Les tests de drogues urinaires détectent une consommation de drogues sur une plus grande durée. Ils vous permettent de détecter une consommation passée, allant jusqu'à plusieurs semaines. Le test peut être positiif sans que la personne n'est consommée des drogues durant la journée.

  • Tests urinaires 11 drogues (Boîtes de 8) - Normes CE

    Réf : P5057
    Made in France

    À partir de 75,00 €

  • Tests urinaires THC (Cannabis) à 3 seuils (boîte de 8)

    Réf : P5055
    Made in France

    À partir de 32,99 €

  • Tests urinaires 1 drogue (14 drogues au choix) -...

    Réf : P5049
    Made in France

    À partir de 33,50 €

> Nos éthylotests NFX

Nos éthylotests sont tous conformes à la norme NFX en vigueur. Les éthylotests jetables sont personnalisables.

  • Ethylotest neutre NF X 20702 - 0,5 g/l - conforme...

    Réf : P5014-P5
    Made in France

    À partir de 0,69 €

  • Ethylotest personnalisé NFX 20702 - 0,5 g/l -...

    Réf : P5014-P4
    Made in France

    À partir de 0,75 €

  • Ethylotest connecté ETHYCOM avec alerte sonore

    Réf : P5070

    À partir de 339,90 €

  • Ethylotest électronique "ETHYLEC" NF

    Réf : P5046
    Made in France

    À partir de 120,00 €

  • Ethylotest électronique "ETHYWAY" NF

    Réf : P5045
    Made in France

    À partir de 76,10 €

Règlementation sur les tests de drogues en entreprise

Pour lutter contre l’augmentation de la consommation des stupéfiants, le Conseil d’Etat a autorisé la pratique de tests salivaires dans l’entreprise par un supérieur hiérarchique. Le test salivaire de détection immédiate de produits stupéfiants a pour objectif de révéler immédiatement l’existence d’une consommation récente de substance stupéfiante.
Un salarié sous l’emprise de drogue peut présenter un danger physique et moral pour son employeur, mais également pour lui-même ainsi que ses collègues. C’est pourquoi ce test a été rendu possible.
Ce test n’est pas considéré comme un examen de biologie médicale, c’est pourquoi il peut être pratiqué par n’importe qui. Il ne requiert pas l’intervention d’un médecin.
Toute personne habilitée dans l’entreprise (traditionnellement un supérieur hiérarchique) peut donc pratiquer un test salivaire afin de dépister si un salarié est sous l’emprise d’une drogue.
Ces personnes sont tenues au secret professionnel sur le résultat.


Attention : il est important de respecter ces pré-requis


Un test salivaire ne peut pas se faire à l’improviste.
Il doit être régit dans le règlement intérieur ou via une note de service. Comme pour l’éthylotest, le test salivaire est soumis aux règles individuelles et collectives. Ainsi le test ne peut pas cibler l’ensemble des salariés mais seulement certains postes.
L’employeur doit justifier un risque particulier pour déterminer les catégories de salariés susceptibles d’être soumis à ce dépistage (conduite de véhicules, manipulation de produits ou de matériels dangereux, …).
Chaque salarié est tenu d’effectuer ce test à la demande de l’employeur. Le Conseil d’Etat a autorisé les employeurs à inscrire dans le règlement intérieur qu’un refus peut engendrer une sanction disciplinaire pouvant aller jusqu’au licenciement.
La personne supervisant le test est tenue au secret professionnel et ne peut donc divulguer le résultat à d’autres personnes (collègues, futurs employeurs, …). Néanmoins un témoin peut être présent lors des tests pour confirmer le résultat obtenu.
Si le test s’avère positif, le supérieur hiérarchique peut décider de sanctions disciplinaires pouvant entraîner le licenciement. Si un salarié est détecté comme étant positif, il peut toutefois réclamer une contre-expertise médicale aux frais de l’employeur.


Suivez-nous !