Être rappelé

La neige ayant fait son retour début de semaine, les automobilistes sont parfois perdus face aux choix des pneumatiques, été, hiver, 4 saisons… Comment bien choisir ?

A quoi sert un pneu hiver ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’un pneu hiver possède plus de lamelles et de rainures supplémentaires qu’un pneu classique de manière à offrir une meilleure accroche, ainsi qu’un meilleur freinage. Les pneus été se rigidifient avec les températures froides, contrairement aux pneus hiver qui en restant souples, adhèrent bien mieux sur une chaussée dégradée et ainsi garde une plus grande adhérence. Il est donc fortement conseillé de s’équiper de pneus hiver dès lors que les températures diminuent et deviennent inférieures à 7 degrés.

Quelle réglementation ?

Ces derniers temps une fausse information s’est répandue sur les réseaux sociaux affirmant qu’un décret rendait les pneus neige ou les pneus 4 saisons obligatoires entre le 1er novembre et le 31 mars. « Le décret sur la loi montagne, signé le 1er juillet 2019 oblige désormais les conducteurs de 48 départements français à s’équiper de pneus adaptés entre le 1er novembre et le 31 mars. » Cette information est totalement fausse.

A l’heure actuelle l’utilisation des pneus neige n’est pas règlementés. Les chaînes, elles, sont obligatoires au minimum sur les deux roues motrices dès lors qu’une route est munie du panneau B26 équipements spéciaux obligatoires. Cependant, l’utilisation des pneus neige reste autorisée dès lors que la mention « pneu neige admis » est précisé sur ce même panneau.

La société Drivecase propose notamment un testeur d'usure des pneumatiques personnalisable ainsi qu’un manomètre multifonctions afin de de mesurer de manière fiable la pression de vos pneumatiques.

 

Sources :

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13663

https://www.euromaster.fr/pneus-hiver-et-pneus-neige-definhttps://www.michelin.fr/auto/astuces-et-conseils/conseils-auto/pneus-hiver/conseils-usage-conditions-hivernales/quand-mettre-ses-pneus-hiverition

https://www.1001pneus.fr/cms/FR-FR/reglementation-pneu-hiver-neige.html

Read more
Posted in Actualités By

La nouvelle génération radar fait son apparition. Qu’est-ce qu’un radar tourelle ?

Un nouveau type de radar nommé ainsi en raison de sa forme. En effet, ce dernier culmine désormais à près de 4 mètres, ce qui va lui permettre de contrôler plusieurs infractions : la vitesse, le non-respect des distances de sécurité, le dépassement par la droite, la détection de franchissement de voie interdite, le téléphone au volant ou encore le non-port de la ceinture de sécurité. Ces radars seront également en capacités de contrôler jusqu’à 32 véhicules simultanément dans les deux sens de circulation grâce à leurs portées qui avoisinent les 100 mètres.

Toutefois, ces installations nouvelles seront également des radars leurres. Ils sont conçus pour que le système radar soit déplaçable d'une cabine à l'autre. Seulement une cabine sur cinq devrait être équipé d'un radar, qui sera ensuite déplacé de façon aléatoire.

La solution pour éviter de nouvelles dégradations ?

En déployant les radars tourelles, l’Etat souhaite pallier les nombreuses destructions survenues lors de la crise des gilets jaune. De manière à éviter de nouvelles dégradations, ces nouveaux radars ont été conçus plus résistants mais également en plus en hauteur. Ils sont fixés sur des mâts de près de 4 mètres de haut…

Que risque les casseurs ?

La dégradation d’un radar peut donner lieu à une amende pouvant aller de 7 500 € pour une dégradation jusqu’à 45 000 € pour une destruction totale ainsi que 3 ans d’emprisonnement…

 

Sources :https://www.actiroute.com/stage-recuperation-points/retrait-de-points/bareme-des-infractions/exces-de-vitesse/radars/radar-tourelle

https://www.lepoint.fr/societe/securite-routiere-le-gouvernement-veut-deployer-1-200-radars-tourelles-d-ici-fin-2020--01-11-2019-2344695_23.php

http://www.leparisien.fr/societe/securite-routiere-1200-radars-tourelles-seront-deployes-fin-2020-31-10-2019-8184324.php

https://finance.orange.fr/actualite-eco/article/securite-routiere-1-200-radars-tourelles-supplementaires-d-ici-2020-CNT000001kFQCb.html

Read more
Posted in Actualités By

C’est désormais officiel, depuis le 23 octobre 2019 un décret relatif aux réglementations concernant l’usage des trottinettes électriques, Overboard et Gyroroues est entré en vigueur. Ce dernier définit ces nouveaux moyens de transports d’EDPM « Engin de Déplacement Personnel Motorisés ».

 Que prévoit le décret ?

La question que tout le monde se posait depuis l’apparition de cette nouvelle catégorie de véhicule a été tranchée définitivement par ce décret. En effet, l’utilisation des EDPM sera tout comme les vélos, interdite sur les trottoirs ainsi que tout autres accotements réservés aux piétons. En agglomération, les utilisateurs ont désormais pour obligation de circuler sur les pistes cyclables et, à l’inverse, hors agglomération sur les voies vertes.

Concernant la vitesse maximale autorisée, elle est dorénavant de 25 km/h. Tout excès de vitesse sera sanctionné d’une amende de 1500 €. Côté juridique, c’est également très clair, en cas d’accident la responsabilité civile et pénale du conducteur pourra être engagée. En cas de non-respect du décret de la part du conducteur, l’assureur pourra refuser tout dédommagement.

Les nouvelles règles de sécurité en vigueur : 

Les EDPM ne devront accueillir qu’une seule personne par véhicule, son usage étant exclusivement personnel. De plus l’âge minimum pour pouvoir en utiliser est désormais de 12 ans. Les casques audios sont également interdits de manière à laisser place au casque, fortement conseillé, mais pas encore obligatoire. Le port d’un équipement rétroréfléchissant de nuit est désormais obligatoire et vivement conseillé la journée.

Dernier changement prévu, celui des feux : vous avez jusqu’au 1er juillet 2020 pour équiper votre véhicule de feux de position avant et arrière, de dispositifs réfléchissants ainsi que d’un avertisseur sonore.

 

Sources :

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/2019.10.25_dp_trotinettes.pdf

https://www.tf1.fr/tf1/jt-we/videos/securite-routiere-les-trottinettes-inscrites-dans-le-code-de-la-route-13860332.html

https://www.ebike-generation.com/actus/trottinettes-electriques-ce-que-dit-le-nouveau-code-la-route/

https://www.lesnumeriques.com/trottinette-electrique/trottinettes-monoroues-et-autres-hoverboards-electriques-inscrits-au-code-de-la-route-n142643.html

 

 

Read more
Posted in Actualités By


Nous sommes passés à l’heure d’hiver en France et la sécurité routière met en garde les divers usagers, car en cette période les accidents de la route s’intensifient. 

Les journées semblent plus courtes et les soirées plus longues, cette sensation est provoquée par la baisse de luminosité précoce, cependant, les usagers eux, effectuent les mêmes trajets que ce soit pour se rendre à l’école ou au travail.

Les trajets quotidiens sont déjà très dangereux, car par habitude la vigilance des usagers baisse. Mais lorsque ces trajets sont moins éclairés, cela intensifie les risques, notamment pour les usagers se déplaçant à pieds, à vélos ou à trottinette. En effet durant la période du mois d’octobre au mois de janvier les accidents de la route augmentent de +50% entre 17h et 19h.

Emmanuel Barbe, délégué interministériel de la sécurité routière, rappelle que “près de la moitié des piétons tués chaque année le sont sur les quatre mois d’octobre à janvier”. Les accidents chez les cyclistes avaient eux, augmentés de près de 40 % lors de cette même période. Des constats amenant la sécurité routière à rappeler qu’il est important pour les cyclistes d’être visibles via le port de vêtements réfléchissants ou l’ajout de catadioptres sur les vélos.

Des conseils pour tous les usagers

Pour éviter une nouvelle augmentation du nombre d’accident à cette période, la sécurité routière a notamment communiquer divers conseils à mettre en pratique pour les usagers : 

Pour les piétons, préférez des vêtements clairs et réfléchissants, de même pour les enfants, il est conseillé d’équiper les cartables d’autocollants réfléchissants. Il est important d’emprunter également les passages piétons.

Pour les automobilistes, ne pas rouler trop proche des trottoirs, ralentir à proximité des passages piétons, et ne pas circuler avec des vitres embuées.

Pour les cyclistes et usagers à trottinettes, porter des vêtements et accessoires de haute-visibilité.

Rappelons également que le sommeil est également à privilégier en cette période, afin de pouvoir prendre le volant serein et reposé ! 

Sources :
https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/securite-routiere-changement-heure-tue-1741259.html

https://auto.bfmtv.com/actualite/passage-a-l-heure-d-hiver-les-automobilistes-invites-a-redoubler-de-vigilance-en-ville-1793916.html

Read more
Posted in Actualités By

En France, selon une étude OpinionWay, un peu moins d’un français sur dix est atteint d’apnée du sommeil sans le savoir. Une maladie trop ignorée, car silencieuse, et pourtant celle-ci est bien dangereuse et peut avoir des conséquences graves sur la santé de la personne en souffrant, mais également sur celle de son entourage. En septembre dernier, une nouvelle étude italienne réalisée auprès de transporteurs routiers a démontré que beaucoup souffraient de cette maladie, provoquant des endormissements au volant.

Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil est une maladie empêchant l’air de passer dans la gorge durant le sommeil à cause des tissus de la gorge qui se relâchent. Ceci provoquant des ronflements. Le terme “apnée du sommeil” est appliqué lorsqu’une personne cesse de respirer au moins 5 fois par heure et ce, pendant au moins 10 secondes. Outre des difficultés respiratoires durant le sommeil, cette maladie a des conséquences plus graves, car la diminution de l’oxygène dans le sang peut entraîner des problèmes d'hypertension, d'infarctus, et favorise l’apparition de cellules cancéreuses.

Quelles conséquences sur la conduite ?

Une personne souffrant d’apnée du sommeil étant mal oxygénée, dort mal, et peut donc souffrir de somnolence, de forte fatigue durant la journée. En octobre 2013, une étude avait démontré que 7 patients sur 10 souffrant d’apnée du sommeil reconnaissaient avoir eu un accident à cause de la fatigue provoquée par une nuit difficile. En septembre dernier une étude réalisée en Italie auprès de 905 camionneurs, au congrès nationale de l’European Respiratory Society, a démontré que la moitié d’entre eux souffrait d’apnée du sommeil, 17% d'hypertension, 6 % de diabète, et 21% se plaignent de fatigue durant la journée. Suite à cette étude, l’institut demande un dépistage auprès des conducteurs poids lourds par les entreprises de transport avant de prendre la route.

Que dit la législation ?

En France environ 90 000 des accidents sont provoqués par la somnolence, de ce postulat un arrêté avait été publié en décembre 2015 désignant l’apnée obstructive du sommeil, comme l’une des maladies susceptibles d’être incompatible avec l’obtention du permis de conduire, ou sous condition qu’il s’agisse d’un permis à durée limitée. Pour l’obtention de ce dernier, une personne souffrant d’apnée du sommeil doit obtenir l’avis favorable d’un médecin agréé par la préfecture de police. 

Le problème étant l’ignorance de cette maladie, en effet 80% des personnes qui en souffrent l’ignorent. D’où la volonté des experts, que ce soit aux entreprises de veiller à la sécurité de leurs collaborateurs prenant régulièrement la route, via un dépistage en amont.

Sources :

https://www-org.pourquoidocteur.fr/index.php?op=ArticleFront&action=showArticle&id=4458

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/30312-Apnee-sommeil-maladie-routiers

https://www.allianceapnees.org/apnee-du-sommeil-et-permis-de-conduire-que-dit-la-legislation/

Read more
Posted in Actualités By
Showing 1 to 5 of 43 (1 Pages)

Suivez-nous !