Être rappelé

Le nouveau radar sonore

lundi, janvier 27, 2020

Après les radars tourelles, voici une nouvelle génération de radar qui est étudiée. En effet, depuis près de 6 mois maintenant, des radars acoustiques sont testés en Île de France.

En quoi consiste ces nouveaux radars ?

Ce radar sonore, composé de 5 micros et d’une caméra 360 degrés, permet de mesurer le volume sonore en décibels et de déterminer la provenance du bruit. Bien que le code de la route prévoit, sur chaque carte grise de moto, un seuil maximal de bruit à ne pas dépasser, bien souvent ce dernier n’est pas respecté. 5 appareils sont testés en ville mais également à la campagne. Le 1er appareil de ce type a été déployé sur la D91 au niveau du tronçon surnommé « les 17 tournants », dans les Yvelines.

Quelles sanctions en cas de bruit excessif ?

Pour le moment, aucune sanction n’a été mise en place. Il faudra encore attendre au moins 2022 avant de voir les premières verbalisations, car le radar n’est à l’heure actuelle par encore entièrement opérationnel. Ces nouveaux radars auront pour objectifs de réduire les nuisances sonores en verbalisant les scooters débridés ainsi que les motos disposant d’un pot d’échappement modifié.

La Fédération Française des motards en colère précise cependant, que pour de nombreux motards, le bruit des motos est une source de sécurité. Les modifications du pot sont uniquement réalisées de manière à mieux se faire entendre pour améliorer sa visibilité, afin d’éviter tout accident.

Réduire les problèmes de santé

Plusieurs études récentes ont permis de démontrer que le bruit pouvait nuire à la santé. L’Organisation Mondiale de la Santé alertait en 2018 sur les risques possibles de trouble digestif, cardio vasculaire ou encore d’hypertension. Pire encore, vivre dans une zone bruyante réduirait l’espérance de vie d’un individu, de 10 mois à 3 ans, selon sa zone d’habitation.

La société Drivecase spécialisé dans la sécurité routière, propose de nombreux accessoires dédiés aux motards comme le kit visibilité motards, un gilet airbag motard fluorescent, ou encore un protège cou fluo réfléchissant. Des produits assurant la visibilité des motards sans créer des nuisances sonores.

Sources :

https://www.francetvinfo.fr/sante/environnement-et-sante/nuisances-sonores-bientot-des-radars-anti-bruit-en-ile-de-france_3595513.html

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/lutte-contre-les-nuisances-sonores-qu-est-ce-que-le-radar-antibruit_2096077.html

https://www.lefigaro.fr/automobile/en-ile-de-france-un-radar-sonore-installe-pour-identifier-les-vehicules-trop-bruyants-20190806

 

Read more
Posted in Actualités By

D’après une récente étude, Axa Prévention affirme que près de 7 automobilistes sur 10 utilisent leur téléphone au volant. Cette infraction, actuellement sanctionnée à 135 euros ainsi qu’un retrait de 3 points se verra à partir d’avril/mai, évoluer vers la « double infraction ».

Quelles évolutions au sein du code de la route ?

Dorénavant, un automobiliste étant pris en flagrant délit d’utilisation de son téléphone au volant et, ayant commis une autre infraction (vitesse, non-respect d’un feu rouge, refus de priorité etc.) encourt une suspension de permis de 6 mois. Cette suspension peut s’étendre à 1 an si le contrevenant est sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiant. Ajouté à cela, les anciennes sanctions restantes en vigueur, à savoir le retrait de 3 points ainsi que l’amende de 135 euros. Autre évolution, celle du délai dont dispose le préfet pour décider de la sanction du conducteur en infraction. Ce délai passe désormais de 3 à 5 jours.

Pourquoi ce durcissement des sanctions ?

Le délégué interministériel à la Sécurité Routière, Emmanuel Barbe regrette de devoir renforcer la législation du portable sur la route mais estime en être obligé au vu de la banalisation de son utilisation. En effet les chiffres concernant cette pratique ne sont pas rassurants puisqu’ils ne diminuent pas. Encore aujourd’hui, près de 7 automobilistes sur 10 avouent utiliser leur téléphone en conduisant. Durant l’année 2018 près d’1 million de points ont été retirés…

Drivecase, spécialiste dans la sécurité routière vous propose de nombreux accessoires de sensibilisation concernant le téléphone et d’autres distracteurs au volant flyer kakémono, ou encore des lunettes de simulations.

Sources :

https://www.rtl.fr/actu/conso/auto-durcissement-des-sanctions-contre-le-telephone-portable-au-volant-7799838161

https://actu.fr/societe/telephone-volant-permis-pourrait-etre-retire_30166478.html

https://www.ouest-france.fr/europe/france/code-de-la-route-telephoner-au-volant-sera-davantage-puni-6678818

https://www.autoplus.fr/actualite/Telephone-au-volant-Infraction-Retrait-de-permis-Points-Loi-1540334.html

Read more
Posted in Actualités By

La sécurité routière et son slogan « Tous responsables » c’est désormais de l’histoire ancienne. En effet, le nouveau mot d’ordre pour la sécurité routière sera désormais « Vivre, Ensemble ».

Pourquoi ce changement ?

« Pour qu’un message soit entendu, il faut le renouveler régulièrement ». Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la sécurité routière jugeait un changement de direction nécessaire. Jusqu’à présent la sécurité routière avait pour slogan « Tous Responsables », qui était bien souvent imagé par des spots publicitaires violents voir choquants, de manière à faciliter la prise de conscience de chacun. La nouvelle campagne publicitaire, sera basée sur les bienveillance avec un message plus positifs : « Vivre, Ensembles ».

Place aux remerciements…

Cette nouvelle devise propose de se rassembler autour de la problématique commune qu’est la sécurité routière. Dès lors, le 5 janvier 2020, les nouvelles vidéos de la sécurité routière avec Léa et Marc seront présentés à la télévision ou encore à la radio. A travers ces vidéos, Léa et Marc remercient les différents automobilistes d’avoir eu un comportement responsable sur la route, de manière à ne pas mettre leur vie et celles d’autruis en danger.

Ce sont deux mots forts, « Vivre » et « Ensemble », qui visent à sensibiliser tous les usagers de la route par davantage de bienveillance. Ce message apparaît dans une période délicate pour la sécurité routière. En effet, depuis le début de la grève des transports de décembre 2019, de nombreuses personnes n’ayant plus l’habitude de conduire, ont été contraintes de prendre leur véhicule. Actuellement, le nombre de véhicules sur les routes est extrêmement élevé, ce qui explique le pic d’accidents depuis le début du mouvement.

 

Egalement spécialisé dans la sécurité routière, Drivecase vous propose de nombreux accessoires de prévention routière (éthylotest, lampe clignotante, gilet réfléchissant etc).

 

Sources :

http://www.lebureaudecom.fr/securiteroutiere/cp_emailing55_decembre2019.html?utm_source=t.co&utm_medium=referral

https://www.autoplus.fr/actualite/Securite-routiere-Nouveau-Slogan-Vivre-Ensemble-Clip-video-Nouvelle-campagne-1545208.html

https://www.lelynx.fr/assurance-auto/conduite/securite-routiere/vivre-ensemble-nouvelle-signature/

Read more
Posted in Actualités By

L’Etat vient d’annoncer sa nouvelle réforme d’orientation des mobilités : à partir de 2020, tous les vélos vendus (neufs et d’occasion) en France devront être marqués. Quand, où et comment devront-ils être immatriculés ? Drivecase vous explique tout…

Un marquage obligatoire

Contrairement aux informations qui circulent sur les réseaux sociaux depuis quelques semaines maintenant, la carte grise ne va en aucun cas devenir obligatoire pour les cyclistes. Cependant, en 2020 dès lors que la vente d’un vélo par un professionnel ou par un particulier aura lieu, ce vélo devra être identifié par un marquage. L’obligation de marquage entrera en vigueur 12 mois après la promulgation de la loi pour les vélos neufs, et 24 mois après pour les vélos d’occasion. Concernant les cyclistes possédant déjà un vélo, ils auront la possibilité de faire marquer ce dernier auprès de différents organismes conventionnés.

Un fichier national d’identification

Le numéro d’identifiant, « d’immatriculation » devra être inscrit sur le cadre du vélo de manière indélébile. Il aura pour finalité de permettre une « identification par capteur optique ». Toutes ces données seront recueillies au sein d’une base de données nationale d’identification, sur laquelle en cas de vol, les policiers pourront se connecter et vérifier le nom du propriétaire du bien en question.

Une solution face au vol ?

En France, en 2018, près de 300.000 ménages ont été victimes d’un vol de vélo. L’utilisation d’un marquage a déjà permis de restituer 40% des vélos marqués à leur propriétaire. Jusqu’à présent, ce système d’immatriculation était vivement conseillé, mais pas obligatoire.

La société Drivecase propose notamment des antivols spiral, des antivols articulés, ainsi que de nombreux accessoires de sécurité routière pour les cyclistes.

Sources :

https://www.lelynx.fr/assurance-moto/vehicule/velo/immatriculation-obligatoire/

https://www.lci.fr/automobile/marquage-obligatoire-des-velos-ce-que-l-on-sait-du-projet-gouvernemental-immatriculation-bycicode-2101878.html

https://www.cartegrise.com/blog/2018/10/immatriculation-et-carte-grise-pour-un-velo-ce-quil-faut-savoir

Read more
Posted in Actualités By

Le 19 novembre dernier, 79 communes ont été distinguées pour leur engagement en faveur de la prévention routière.

Le label « Ville Pudente » qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, il faut savoir que le label « Ville Prudente » a pour objectif de valoriser les différentes collectivités s’étant engagées dans une politique de prévention, et de sécurité routière. A travers ce label, trois axes majeurs de la sécurité routière sont mis en avant : l’éducation routière, l’aménagement du territoire, et enfin la sensibilisation des citoyens.

Une échelle de récompense représentée par des cœurs, pouvant aller de 1 à 5 selon l’implication de la commune, a été mise en place, sur le même principe que les panneaux « Village fleuri ». Les communes qui seront récompensées par le label recevront un panneau labellisé « Village (ou Ville) Prudent(e) ». Panneaux qu’ils pourront afficher à l’entrée de la commune.

Ce niveau de récompense est défini après l’examen d’un questionnaire à réaliser directement en ligne, puis par une visite terrain menée par les bénévoles de l’association Prévention Routière.

Ce label a pour objectif de pousser les communes à s’engager dans une politique de sécurité routière. A travers cet engagement, la finalité est bien entendu de faire diminuer considérablement le nombre de morts sur les routes en France, car ils ne cessent d’augmenter ces dernières années.

Les communes labellisées en 2019

Pour sa deuxième édition, le label « Ville Prudente » a récompensé 79 communes en 2019, contre 134 en 2018. Parmi les récompensés, une majorité de petites communes de 5 000 habitants ou moins, mais également plusieurs grandes villes. Voici la liste complète des communes labellisées : les villes prudentes 2019.

Inscrivez votre commune !

Les inscriptions pour la participation en 2020 sont désormais ouvertes jusqu’au 30 juin 2020. La future cérémonie de remise des prix aura lieu en novembre 2020.

La société Drivecase propose notamment de nombreux accessoires de sécurité et de prévention routière vous permettant de sensibiliser les citoyens et de prétendre au label «Ville Prudente » (gilets réfléchissant 4 bandes, brassards enrouleurs réfléchissants, radars pédagogiques mobiles, ou encore des supports imprimés comme des flyers ou des totems).

Sources :

https://www.autoplus.fr/actualite/Securite-routiere-communes-amenagements-urbains-accidents-danger-1544363.html

https://www.preventionroutiere.asso.fr/2017/11/16/ville-prudente/

http://www.villeprudente.fr/felicitations-aux-communes-labellisees-en-2019/

https://www.preventionroutiere.asso.fr/ville-prudente/

Read more
Posted in Actualités By
Showing 1 to 5 of 47 (1 Pages)

Suivez-nous !