Déconfinement : le vélo, un moyen de transport plus sûr ?

Depuis le 11 mai dernier se pose la question des moyens de transport à utiliser pour se rendre à son travail ou pour tout autre déplacement du quotidien, et éviter au maximum l’exposition aux bactéries liées au Covid-19. Alors que de nombreuses villes en France et dans le monde adaptent leurs transports en commun (distances de sécurité, affichages, limitation du nombre de voyageurs), d’autres privilégient le vélo, qui semble être la meilleure alternative…

Le vélo, un moyen de transport de plus en plus populaire.

De nombreuses villes comme Barcelone, Londres, Bruxelles ou Paris ont préparé la sortie du confinement en aménageant, non seulement leurs lieux publics, mais aussi leurs voies publiques ! En effet, grâce à des pistes cyclables temporaires ou trottoirs élargis, beaucoup de municipalités invitent leurs citoyens à préférer, au possible, les déplacements à vélo, plutôt que ceux en voiture ou en transport en commun. Outre une volonté des villes, de nombreux citoyens privilégient d’eux-mêmes le vélo pour des déplacements plus écologiques, mais également pour pouvoir profiter de sorties en extérieur dont beaucoup ont été privés durant la période de confinement.

Attention cependant à l’utilisation massive de la voiture !

En effet, de nombreux pays comme la Chine notamment, observent une augmentation massive des embouteillages, les habitants fuyant les transports en commun par peur d’éventuelles contaminations. Cette augmentation des déplacements en automobile est notamment néfaste pour l’environnement, avec un accroissement de la pollution. De plus, les déplacements en voiture ne protègent pas forcément plus des virus : avec des allées et venues tout au long de la journée, une personne asymptomatique peut rapidement ramener des bactéries dans son véhicule, lesquels stagneront à l’intérieur (voir nos conseils pour bien désinfecter son véhicule). Ainsi, pour éviter un effet de masse bloquant les rues de nos villes, nombres de préfectures et de mairies encouragent les déplacements en deux-roues.

Des mesures d’urbanisme tactiques pour faciliter et encourager les déplacements à vélo

Nouvelles pistes cyclables ou rallongement de ces dernières, grands boulevards interdits aux voitures… les décisions sont variées et semblent porter leurs fruits. Des fabricants de vélos observent une augmentation de +40% de leurs ventes. En France, une aide de 50€ a été mise en place par l’Etat pour inviter les Français à se déplacer à vélo. Main d’œuvre et équipements peuvent ainsi être pris en charge par les réparateurs agréés dans les différentes villes (liste disponible ici : https://www.coupdepoucevelo.fr/auth/home), l’occasion de redonner une nouvelle jeunesse à sa bicyclette.

Ecologique, bon pour la santé : de nombreuses villes semblent déjà repenser leur aménagement urbain de façon continue pour laisser la place aux vélos.

Retrouvez, notamment pour les entreprises souhaitant équiper leurs salariés, ou pour les mairies et collectivités souhaitant équiper chaque citoyen, notre large gamme d’accessoires de prévention routière pour les cyclistes.