Norme M1 anti-feu

Norme M1 anti-feu

La sécurité incendie est encadrée par des normes au niveau national et européen. Le choix des normes varie en fonction de la notion étudiée (réaction ou résistance) et du type de matériau (aménagement ou construction). Pour la réaction au feu, seules les normes françaises (norme M1) prévalent mais seulement si le matériau est de type aménagement. Vous retrouverez le détail de la norme française dans l’Arrêté du 21 Novembre 2002. Dans le cas de matériaux de construction, il faut suivre les normes européennes, EN 13-501-1 et le classement Euroclasses qui en résulte. Concernant la résistance au feu, il faut tenir compte des normes nationales et européennes équivalentes (classement Euroclasses).

Naviguer au sein de l'article

Qu’est-ce que la norme M ?

La norme M est une norme française définie par l’Arrêté du 21 Novembre 2002. Cette norme définit la réaction aux feux des matériaux soit leur capacité à alimenter un feu par leur pouvoir combustible et inflammable. Plus le chiffre qui suit le “M” est important et plus le matériau est inflammable. La norme M établit un classement en cinq catégories allant de la résistance au feu la plus importante, M0 à la plus faible, M4.

On retrouvera alors les matériaux comme la pierre, le verre et le ciment en catégorie M0 soit la classe des produits incombustibles et non inflammables. Le papier, hautement inflammable, est classé en M4. On retrouve également une catégorie NC pour tous les matériaux non testés et ainsi non classés.

Voici les cinq catégories de réaction et résistance au feu :

  • M0 Incombustible, Ininflammable
  • M1 Combustible, non inflammable
  • M2 Combustible, difficilement inflammable
  • M3 Combustible, moyennement inflammable
  • M4 Combustible, facilement inflammable

 

Découvrez également notre article sur la maintenance des exctincteurs.

Norme M1 anti-feu

La norme M1 anti-feu

La norme M1 anti-feu est une catégorie du classement M regroupant l’ensemble des matériaux combustibles mais non inflammables. Les matériaux certifiés M1 se consument sans produire de flammes ou de coulures. Parmi les principaux matériaux M1, on retrouve : les matériaux composites, le PVC rigide, les dalles minérales de faux-plafonds, certains bois et polyesters ignifugés…
La législation sur la sécurité incendie impose des obligations pour les supports PLV (publicité dans les lieux de vente). Ainsi, tous les éléments de décoration ou d’habillage flottants comme les panneaux publicitaires flottants, les supports flottants suspendus tels que les bâches, bannières et affiches , les guirlandes, les objets légers de décoration doivent répondre à la norme M1.

Découvrez notre gamme d'extincteurs à poudre

Afin de lutter contre les feux de classe A, B et C, Drivecase vous propose une large gamme d’extincteurs à poudre fabriqués en Europe. 

Certification pour la norme M1 anti-feu

Pour être classé M1, un matériau doit subir un test propre à la norme M. Ce test consiste à exposer le matériau à une source de chaleur. Généralement on utilise un appareil chauffant nommé épiradiateur. On pourra alors vérifier la combustibilité et mesurer l’inflammabilité, la hauteur des flammes ainsi que la durée d’inflammation. Seule la norme française NF P 92-507 détaillée dans l’annexe 2 de l’arrêté du 21 novembre 2002 définit le classement M1 anti-feu.

Cette norme NF P 92-507 inclut trois autres normes :

  • La norme NF P 92-503 teste le produit au brûleur électrique. On enregistre la durée de la flamme, la présence de gouttes incandescentes, la longueur ainsi que la largeur de l’échantillon endommagé.
  • La norme NF P 92-504 teste la vitesse de propagation de la flamme. On notera également la production de gouttes incandescentes.
  • La norme NF P 92-505 teste la capacité des gouttes incandescentes à allumer la ouate placée sous l’échantillon test.
Norme M1 anti-feu 2

Résultats M1​

Après avoir effectués les tests cités précédemment, on classera en M1, les matériaux ayant obtenus les résultats suivants :

  • NF P92 503: durée de l’inflammation inférieure ou égale 5 secondes
  • NF P92 503: la longueur et la largeur de l’échantillon endommagé est de maximum 250 mm
  • NF P92 504 : la vitesse de propagation de la flamme est de 2 secondes maximum ou bien il n’y a aucune persistance de la flamme ou encore il n’y a aucune propagation de la flamme sur le matériau après retrait du brûleur.
  • NF P92 503 – NF P92 504 – NF P92 505: absence de gouttelettes ou non inflammation des gouttelettes incandescentes.

Découvrez notre gamme d'extincteurs CO2

Afin de lutter contre les feux de classe B, Drivecase vous propose des extincteurs CO2 fabriqués en Europe. 

Laboratoires habilités pour la norme M1 anti-feu

Seuls les laboratoires indépendants et agréés par le Ministère de l’Intérieur et de l’aménagement du territoire peuvent certifier un matériau.

Les principaux laboratoires agréés sont :

  • Le Centre scientifique et technique du bâtiment, CSTB
  • Le Laboratoire national de métrologie et d’essais, LNE
  • Laboratoire central de la préfecture de police (LCPP)
  • Institut français du textile et de l’habillement (IFTH)
  • Institut technologique FCBA (forêt, cellulose, bois-construction, ameublement) ;
  • Centre de recherche et d’études sur les procédés d’ignifugation des matériaux (CREPIM)
  • EFECTIS France, le laboratoire français agréé fournit un procès-verbal M1 valable pour une durée de 5 ans.

Il est primordial que des normes précises et strictes soient créées afin de garantir une sécurité maximale contre les incendies. Les institutions publiques et privées se doivent de respecter ces normes afin de garantir la sécurité de tous. ANAF Group est par exemple une de ces sociétés ayant décidé de faire de la lutte incendie sa priorité. Vous retrouverez chez Drivecase des produits fabriqués par ANAF : des extincteurs à poudre ou encore des extincteurs CO2

Norme M1 anti-feu 3

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

D'autres conseils prévention en lien avec le sujet