Dépassement d’un cycliste : distance et ligne continue

Dépassement d’un cycliste : distance et ligne continue

La pratique du vélo ne cesse d’augmenter en France depuis quelques années et nous rencontrons de plus en plus de cyclistes sur nos routes. De ce fait, nous réalisons de nombreux dépassements de cyclistes qui sont parfois difficiles à entreprendre…  Faisons un point réglementaire sur cette pratique, voyons ce qui est autorisé, et ce qui ne l’est pas.

Tout a commencé il y a de nombreuses années, souvenons-nous, lorsqu’un cycliste se trouvait devant un automobiliste contraint de ne pas pouvoir le dépasser. Le cycliste frissonnait de peur et accélérait son pédalage, en vain, sous la pression du grondement de la voiture située derrière lui…  Le dépassement était alors interdit car la ligne blanche matérialisait un mur, dit infranchissable.  En matière de sécurité routière, le code de la route a dû revoir cette loi.

Naviguer au sein de l'article

Dépassement d'un vélo : code de la route

Face à ce marquage au sol, plusieurs profils de conducteurs étaient observables. Certains  appliquaient la réglementation en vigueur à la lettre, ralentissaient fortement et restaient pendant de nombreux kilomètres derrière le cycliste malgré les pressions subies par les autres automobilistes. D’autres entreprenaient des dépassements plus ou moins chaotiques avec le projet fou de dépasser le cycliste, mais de ne surtout pas dépasser la ligne blanche ! La peur du gendarme était plus forte que tout et la prise de risque était à son maximum. Ces situations inextricables ont donné lieu à une nouvelle loi, mais avant, voyons les quelques règles de base du dépassement.  

Selon l’article R414-4, le code de la route prévoit qu’un dépassement est possible, si celui-ci ne gêne pas la circulation, tout en respectant quelques précautions  : 

  • Le dépassement d’un cycliste doit s’effectuer dans un temps suffisamment bref pour ne pas gêner la circulation, ce qui n’est a priori pas un problème pour le dépassement d’un vélo.
  • Le véhicule qui engendre un dépassement n’est pas lui-même sur le point d’être dépassé. Pour cela, il est essentiel de vérifier ses angles morts et de contrôler ses rétroviseurs avant d’amorcer son dépassement.
  • L’article R414-5 du code de la route vélo, précise qu’un dépassement n’est possible qu’après s’être assuré qu’aucun usager n’est engagé sur le passage pour piétons. Il en est de même à l’approche d’une intersection.
  • Les dépassements de vélos s’effectuent à gauche, en cas de non-respect le conducteur se verra perdre 3 points sur son permis de conduire !

Nous vous rappelons que pour tout dépassement, que ce soit pour un poids-lourd, un tracteur, une voiture, un cyclomoteur, un vélo, une trottinette : le clignotant est obligatoire ! 

Découvrez tous nos goodies dédié à l'univers du vélo

Dépassement cycliste et ligne continue : est-ce autorisé ?

Sur une route à double sens de circulation, le dépassement d’un cycliste en une ligne continue, c’est-à-dire en passant totalement sur la voie opposée, n’est pas autorisé. Par contre, il n’est plus question d’infraction lorsque le conducteur chevauche une ligne continue pour dépasser un vélo, cette manœuvre est désormais autorisée. Le chevauchement d’une ligne axiale consiste à empiéter sur la ligne continue, seules deux roues peuvent se trouver sur la voie opposée. Vous ne risquez plus aucune contravention, ni de perdre un point de votre permis de conduire, ni de payer une amende 90 euros depuis le 2 juillet 2015, si vous respectez le chevauchement. L’article R412-19 du code de la route permet ainsi ce dépassement au grand bonheur de tous les automobilistes et de tous les cyclistes.

Attention, cette loi n’est pas valable pour le dépassement d’un tracteur ou tout autre usager de la route, dit lent, circulant à une vitesse inférieur à 60 km/h. Lorsqu’une ligne blanche continue est matérialisée au sol ce dépassement constituerait une manœuvre dangereuse, car cela obligerait l’automobiliste à franchir totalement la ligne continue et la visibilité ne serait plus optimale. Ce dépassement dangereux risquerait de masquer la visibilité des autres usagers venant en sens inverse et de provoquer une collision, voire un choc frontal. Donc la patience est toujours de mise derrière un tracteur.

Distance de de dépassement d'un vélo

Le code de la route prévoit des distances de sécurité latérales afin de sécuriser les dépassements des cyclistes et deux roues non motorisés ou autre usager, qu’ils soient à l’arrêt ou en mouvement.  Avant d’entamer la manœuvre, l’automobiliste doit tout d’abord s’assurer que l’environnement permet le dépassement : signalisation, visibilité et allure. Le code de la route prévoit lors d’un dépassement en agglomération, un espace latéral de sécurité d’1 mètre au minimum entre le véhicule et l’usager dépassé, et  d’1 m 50 hors agglomération.

Attention sur les routes limitées à 50 km/h, les cyclistes ont désormais le droit de s’écarter des véhicules en stationnement pour préserver leur sécurité. Cette pratique peut rendre le dépassement beaucoup plus difficile, il est nécessaire d’être très prudent et de toujours anticiper le mouvement du cycliste avant de commencer un dépassement.

Cyclistes, matérialisez la distance à respecter avec un écarteur de danger

Si les conditions ne permettent pas d’engager un dépassement de vélo, il est nécessaire de rester sagement derrière le cycliste en respectant les distances de sécurité. Face à une situation d’urgence, le temps de réaction de l’être humain est d’une seconde. Ce temps est une contrainte incompressible et risque de coûter la vie au cycliste qui se trouve devant vous, alors gardez bien vos distances !

Nous rappelons à tous les adeptes de bicyclettes, préférez toujours  les pistes cyclables, bandes cyclables pour votre protection et votre confort. Rappelez -vous que les trottoirs sont réservés aux piétons uniquement ! 

Les outils pour identifier une distance entre cycliste et voiture

Encore en phase test au Canada, un nouvel appareil permettant de mesurer la distance de sécurité pourrait voir le jour en Europe. Ce radar vise à mieux protéger les cyclistes se faisant dépasser et incite les conducteurs à être plus vigilants lors des leur dépassement. Pour un meilleur partage de la route, réfléchir à de nouvelles innovations paraît incontournable. Vous ne savez finalement pas ce que représente 1 mètre lorsque vous conduisez ? Nous partageons notre repère :  lorsque vous dépassez un cycliste en ville, imaginez entre lui et vous une distance latérale équivalente à une portière de voiture ouverte, cela représente 1 mètre.      

En attendant des innovations permettant d’avantage de Sécurité, nous vous invitons à découvrir nos accessoires vélo phares : l’écarteur de danger, le sac clignotant led et l’éclairage laser pour vélo, en vente sur la boutique drivecase.

Pour conclure

Le code de la route veille sur tous les usagers de la route et tente de construire un espace de circulation sécurisé afin de limiter l’exposition aux risques routiers des usagers les plus vulnérables. Perfectible, le code de la route évolue chaque année avec de nouvelles règles de circulation pour une route moins dangereuse. Piétons, cyclistes ou automobilistes, veillez à respecter les règles du code pour un meilleur partage de la route et une mobilité plus citoyenne.  

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

D'autres conseils prévention en lien avec le sujet