Comment fonctionne un radar tourelle nouvelle génération ?

Comment fonctionne un radar tourelle nouvelle génération ?

Lancés en 2018, de nouveaux types de radars fleurissent sur les bords des routes. Un radar tourelle multi-fonction est dit intelligent et se remarque de par sa hauteur imposante. L’objectif du gouvernement est d’ailleurs de les amener à remplacer les radars existants et nous faire changer nos habitudes de conduite.

Naviguer au sein de l'article

Radar tourelle fonctionnement 2

Les radars Mesta fusion 2 : leur déploiement

Homologués en 2018, 200 radars multifonctions ont été installés en 2019 et près de 1200 nouveaux radars ont commencé à flasher en 2020. L’objectif pour le gouvernement étant d’équiper l’hexagone de 6000 de ces nouveaux radars intelligents à l’horizon 2022

Conception de ces radars tourelles

En effet, ces nouveaux radar tourelles font 4M de hauteur. (Dont un pied de 3M pour rendre les dégradations plus compliquées). Dans la partie haute du radar, on retrouve le module de mesure avec une antenne radar, une unité de traitement de l’infraction, un appareil photo numérique ainsi qu’une carte mémoire. Dans la partie médiane de l’appareil sont installés le module d’alimentation ainsi que le module vidéo. (Cette partie de l’appareil n’est pas encore homologuée et n’est donc pas utilisée à l’heure ou nous écrivons cet article). Enfin en partie basse de l’appareil se trouve le module « flash-caméra » avec son flash infrarouge ainsi que sa caméra de vidéosurveillance.

Radar tourelle nouvelle génération : ses fonctionnalités

A ce jour, les radars tourelles flashent et servent de radars de feu rouge. Ils ont la capacité de scanner jusqu’à 126 véhicules à la fois, circulant dans les 2 sens de circulation et jusqu’à 5 voies de circulation. Ils ont aussi une portée de 100 mètres même si les mesures sont réalisées dans une bande située à entre 20 et 30 mètres de l’appareil. Ils servent désormais, dans le même temps, aussi à vérifier les non-respects des feux rouges.

 

Ils sont, en outre, aussi appelé radars discriminants. En effet, ils sont capables de faire la distinction entre un véhicule léger type voiture, une moto ou un poids lourd et de s’adapter quant au mode de calcul de l’infraction.

Si la législation les y autorise, ils sont déjà capables de vérifier :

– le non-port de la ceinture de sécurité,

– le non-respect des distances de sécurité,

– le franchissement de lignes continues ainsi que les dépassements dangereux,

– la circulation sur les voies de bus ou taxis ou en sens interdits,

– l’utilisation du téléphone au volant pour ne citer que ces infractions.

Ces derniers points d’infraction n’ont pas encore été légiférés. Pour l’heure, les radars tourelles servent donc uniquement de radar flash et/ou radar de feu rouge. A savoir qu’il ne sont pas encore capable de vérifier si l’automobiliste respecte le code de la route du rond-point.

Radar tourelle fonctionnement 3

Découvrez nos radars pédagogiques mobiles

Des radars pédagogiques pouvant être installés dans votre commune et votre entreprise pour sensibiliser les automobilistes à la vitesse.

Nouveau radar tourelle : son fonctionnement

Dans un premier temps, ces radars multifonctions sont équipés d’un cinémomètre (instrument permettant la mesure du véhicule scanné) associé un système de prise de vue qui permet l’identification du véhicule mesuré (IDV) ainsi que son type (DPL).

Comment ces radars mesurent plusieurs vitesses simultanément

Comme mentionné précédemment, la partie haute du radar comporte le module de mesure avec une antenne radar doppler large champ aussi appelé UMRR. Ce module détecte et mesure la vitesse de véhicule en envoyant des micro-ondes électromagnétiques.

Ces ondes vont rayonner dans les directions choisies et paramétrées grâce à l’antenne doppler. Après avoir réfléchi sur le véhicule, le restant de l’onde retournée et comparée à une petite partie de l’onde émise. En cas d’infraction avérée, la photo prise par l’appareil numérique avec son optique focale de 35 mm garantissant la lecture correcte de la plaque d’immatriculation et associée au informations réglementaires.

 

Les informations réglementaires sont :

  • La vitesse mesurée,
  • Le lieu, la date et l’heure du contrôle,
  • Le sens de déplacement et le sens de circulation
  • Le numéro de la prise de vue,
  • Les références du lieu
  • L’identification certaine du véhicule en précisant si celui-ci a été mesuré par l’avant ou l’arrière.
 

Ces informations sont cryptées pour être stockées sur le disque dur ou carte mémoire avant d’être envoyé au CNT (centre national de traitement des infractions).

Radar tourelle fonctionnement 1

Les radars tourelles et les leurres

A ce jour, de nombreux radars sont installés, mais tous ne sont pas fonctionnels. Certaines sources parlent de 1 sur 6. Néanmoins, ne prenons pas d’habitudes concernant ces radars actifs. En effet, il est possible de les mettre en fonction ou de les rendre inopérant de manière aléatoire pour changer en profondeur le comportement des conducteurs grâce à des radars pédagogiques.

Avec les nouvelles fonctionnalités des radars multifonctions, de nouveaux panneaux ont fait leur apparition. Il est ainsi possible, en agglomération, de trouver des panneaux radars avec option feu rouge signalé au-dessus, ou encore des panneaux affichant un radar et la vitesse maximale 50.

Dégradation d'un radar tourelle

Des articles de presse parlent de radars dégradés, de radars brulés, de radars sciés … sur les bords des routes. Même si les dégradations type graffitis se font plus rare en raison de la hauteur des tourelles, les amendes en cas d’infractions sont importantes. Ainsi, pour un graffiti sur un radar, comptez 7500 € d’amendes.

S’il vous prenait l’envie, suite à de nombreux PV et pertes de points, de tronçonner un radar, il pourrait vous en coûter 45 000 € d’amende et jusqu’à 3 ans de prison et lors de dégradations en groupe (ou en bande) ces infractions sont majorées à 75 000 € et 5 ans d’emprisonnement. 

Découvrez nos radars pédagogiques mobiles

Des radars pédagogiques pouvant être installés dans votre commune et votre entreprise pour sensibiliser les automobilistes à la vitesse.

Pour résumer...

Les nouveaux radars tourelles sont conçus pour être plus efficaces et évolutifs. À ce jour, ils sont capables de flasher de manière discriminante les motos, véhicules légers et véhicules lourds. Ils permettent aussi d’obtenir une double fonctionnalité en servant de radar feu-rouge à certains endroits. Ils ont une portée de 100M et sont capables de scanner 126 véhicules sur 5 voies.
Avec l’évolution de la législation, il est prévu d’utiliser leurs autres fonctionnalités comme le non-respect des distances de sécurité ou l’utilisation du téléphone au volant par exemple. Tous ne sont pas actifs mais leur fonctionnement étant activé à distance, il est possible de les réactiver à distance sans préavis. Aussi, prudence …

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

D'autres conseils prévention à découvrir