Pannes et crevaisons sur la route, comment agir ?

Panne ou crevaison, les actions à effectuer 


En cas de crevaison ou de panne, il y a plusieurs étapes à effectuer, dans un ordre bien précis :


  1. Allumez immédiatement les feux de détresse afin de prévenir les autres usagers de la route de votre arrêt.


  1. Puis, arrêtez-vous sur la bande d’arrêt d’urgence, le plus proche possible de la glissière de sécurité.


  1. Munissez-vous de votre gilet rétroréfléchissant, il est toujours conseillé que les passagers en porte également.


  1. Tous les passagers de la voiture doivent sortir du véhicule par les portières droites et ensuite se placer de l’autre côté de la glissière de sécurité. Il faut que les passagers s'éloignent le plus loin possible de la route.


  1. Si vous avez besoin de faire appel aux urgences mais que vous ne disposez pas de moyen de communication, marchez jusqu’à la prochaine borne d’urgence, où vous pourrez appeler les secours. Les bornes d’urgence sont présentent tous les deux kilomètres. Si vous vous trouvez dans un tunnel, sur une voie rapide, périphérique ou autoroute, vous devez directement appeler les urgences. 


  1. Dans le cas où vous tombez en panne sur une autoroute, vous êtes obligés de recourir à un dépanneur agréé. Pour ce faire, rendez-vous à la borne d’urgence, un dépanneur vous sera envoyé par un service de sécurité. Si votre véhicule peut être réparé en moins de 30 minutes, le dépanneur le fera sur place; dans le cas contraire, il remarquera votre véhicule jusqu’à une aire de repos ou un garage. 




Vérifier le voyant d’essence, une habitude à adopter


Pour anticiper vos trajets et éviter la panne d’essence, vérifiez régulièrement votre voyant d’essence, sur le cadran de votre voiture. Lorsque celui-ci clignote ou devient orange, il vous reste généralement assez d’essence pour parcourir entre une trentaine et une cinquantaine de kilomètres. Si c’est le cas, faites le plein d’essence et réduisez votre vitesse jusqu’à atteindre la première station essence afin de consommer un minimum de carburant. 


Comment agir lors d’un arrêt d’urgence


En cas d'arrêt d’urgence, il faut que vous placiez le triangle de présignalisation qui se trouve dans votre voiture à une distance de 30 mètres de votre véhicule ou de l’obstacle. 


Important à savoir ! Si vous tombez en panne alors que vous vous situez sur la voie de gauche, n’essayez pas de traverser les voies pour vous garer à droite. Les passagers et vous-même devez sortir par les portières gauches avec vos gilets de sécurité réfléchissants et attendre les secours après les avoir appeler. 


Dans le cas où les circonstances ne permettent pas que vous vous arrêtiez sur une bande d’arrêt d’urgence ou un emplacement qui n’empiète pas sur la chaussée, vous n’êtes pas obligés de placer le triangle. En effet, l’arrêté d’application R. 416-19 du Code de la route dit que “l’obligation de mise en place du triangle ne s’applique pas lorsque cette action constitue une mise en danger manifeste de la vie du conducteur”. 


Sachez que votre triangle doit être homologué, différents tests doivent démontrer son homologation, il doit répondre aux 3 critères suivants :

  • Résistance mécanique,

  • Résistance à l’eau, aux carburants et aux intempéries,

  • Stabilité au vent 

Drivecase vous propose des kit personnalisables qui contiennent des triangles de présignalisation et des gilets, pour anticiper tout imprévu sur la route. Vous pouvez aussi choisir d’acheter votre triangle et vos gilets réfléchissants séparément. 





Sources :