Semaine européennes de la mobilité Depuis 2002 les villes européennes sont appelées à participer à la semaine européenne de la mobilité, un projet mis en place par la Commission Européenne à destination de l’ensemble des collectivités. Ce projet vise notamment à encourager ces dernières à promouvoir et mettre en place des solutions visant à limiter l’utilisation de voitures individuelles, mais plutôt de privilégier des transports en communs ou éco-responsables comme le vélo ou la trottinette.

Qui peut participer ?

Les villes européennes, évidemment sont appelées à participer à cette semaine, mais pour cela celles-ci peuvent s’associer à des associations, collectifs ou entreprises.

Quels sont les projets mis en place ?

Les projets peuvent être multiples, et peuvent être sur la durée. En effet chaque ville communique ses objectifs en terme de projet de déplacements durables. La semaine européenne de la mobilité répertorie les projets en 3 catégories : ceux organisés sur une semaine, les mesures permanentes et les “car free day” visant à interdire totalement la circulation en voiture dans certaines rues durant toute une journée.

Chaque année ce sont deux villes qui sont récompensées : l’une pour la catégorie des grandes villes, l’autre dans la catégorie des petites villes.

L’an passé Lisbonne était le lauréat pour les grandes villes, avec l’organisation de sorties gratuites dans des musées à vélos, la création de 31 nouvelles stations et 800 aires de stationnement pour vélos.

La France n’a pas gagné de prix depuis 2004, où ce fût la ville de Nantes qui fût récompensée.

L’objectif de cette semaine autour du thème “Safe walking and cycling” est d’encourager dans la durée la déplacements à vélo et à pieds. La mise en place d'infrastructures et la distribution d’accessoires encourageant ces modes de déplacements éco-responsables sont donc essentiels.

Drivecase propose notamment des accessoires visant à promouvoir les déplacements à vélo et à pieds en restant visibles des autres usagers. Ainsi que des supports imprimés permettant aux entreprises et aux collectivités de communiquer autour d’elles sur les enjeux des transports durables.

Pour le moment 48 pays et 2848 villes sont en compétitions cette année dont 47 en France.

Source :

http://www.mobilityweek.eu/