Rentrée 2020 : le port du masque obligatoire en entreprise ?

Rentrée 2020 : Port du masque obligatoire en entreprise ?

Depuis quelques semaines, de nouveaux cas de citoyens souffrant de la covid-19 apparaissent sur le territoire français. Le dimanche 16 août, plus de 300 nouveaux cas ont fait leur apparition en 24 heures. Le nombre de personnes admises dans les services hospitaliers de réanimation a lui aussi augmenté. Face à cette recrudescence de l’épidémie, le Gouvernement annonce petit à petit des mesures visant à freiner celle-ci. Ces mesures sont déjà prises par certaines régions imposant le port du masque dans les rues. A l’approche du retour en entreprise de nombreux salariés, comment anticiper les besoins de chacun en matériels de protection contre la covid ?

Le port du masque obligatoire en entreprise ?

En juillet dernier, Agnès Pannier-Runacher, Secrétaire d’Etat à l’Economie avait notamment annoncé aux entreprises qu’il serait demandé à celles-ci de prévoir pour la rentrée 2020, un stock de 10 semaines de masques pour leurs salariés. Outre cette mesure, se pose la question de la gestion de la crise sanitaire en entreprise, face à un retour des salariés après les vacances. En effet, beaucoup de français ne pouvant partir en vacances à l’étranger ont préféré en profiter pour voyager au sein du territoire français. Mais ces déplacements représentent un risque au vu de l’apparition de nouveaux clusters durant l’été, notamment dans les zones de circulation active du virus (comme Paris ou dans les Bouches-du-Rhône). Bien que certaines régions ou villes touristiques aient rendu le port du masque obligatoire dans leurs rues (comme Marseille), le risque reste présent. Afin d’assurer au maximum un retour en entreprise sécurisé, Elisabeth Borne, Ministre du Travail a notamment annoncé lors de son entretien avec le Journal du dimanche, que le port du masque obligatoire en entreprise ferait partie des propositions faites aux partenaires sociaux. Pour le moment, le port du masque en entreprise n’est obligatoire que lorsque la distanciation physique d’un mètre entre chaque salarié ne peut être respectée. Le Gouvernement a également publié en ligne des fiches-conseils adaptées à divers cœurs de métier, sur les mesures à prendre face au covid. Mardi 18 août, les Ministres du Travail et de la Santé se sont concertés pour traiter de la question du port du masque obligatoire en entreprise, il a ainsi été acté que le masque serait bien obligatoire sauf dans les bureaux indiviuels. Le masque devient un équipement de protection individuel à la charge de l'employeur, et non à celle du salarié.

Le nombre de clusters s’accroît en entreprise

Le 6 août dernier, Santé publique France a publié un bulletin épidémiologique indiquant que 20% des clusters se sont créés au sein d’entreprises privées. Ces derniers ayant augmenté de 49% au 13 août. Une augmentation qui continuera probablement en septembre avec le retour des salariés en entreprise. C’est notamment pour cela que le corps médical encourage fortement le fait de rendre obligatoire le port du masque dans les entreprises privées.

Nos conseils aux professionnels pour anticiper la rentrée 2020

- Comme l’a indiqué le Gouvernement, lorsque cela est possible, il faut continuer à encourager et maintenir le télétravail.

- Sensibiliser, une nouvelle fois si cela a déjà été fait, vos salariés aux gestes barrières et au port du masque. Il est essentiel de rappeler que le virus circule toujours et que les mesures de prévention et de protection sanitaires sont toujours à prendre en compte et à appliquer.

- Fournir des masques de protection à vos salariés. Conformément à la demande faite par le Gouvernement auprès des entreprises, un stock de 10 semaines de masques à prévoir. Drivecase propose notamment divers masques réutilisables conformes aux recommandations faites par l’AFNOR, ou des masques jetables FFP1, FFP2 ou chirurgicaux type I, type II ou type 2R.

- Aménagez vos locaux pour limiter les zones de rencontre ou celles où les salariés peuvent se croiser sans avoir la possibilité de conserver une distance de 1 mètre. Lorsque cela n’est pas possible, vous pouvez vous aider de matériels de protection comme les protections en plexiglas ou les séparateurs de poste de travail.

- Eau et savon, ou distributeurs de gel hydroalcoolique, il est essentiel que chaque salarié puisse à tout moment de la journée se laver et se désinfecter les mains.

- Ajoutez des notes d’informations et des affichages dans vos locaux. Au même titre qu’à l’entrée des lieux publics clos désormais, n’hésitez pas à ajouter un rappel visuel sur les consignes à respecter dans vos bureaux, tels que des affiches « Port du masque obligatoire ».