Masque sport homologué, comment le choisir ?

Masque sport homologué, comment le choisir ?

Masque de sport homologué et Covid-19, où en sommes-nous ? Depuis la fin du mois de septembre 2020, les salles de sport sont fermées. La pratique est fortement limitée et la santé des français en est impactée. Faire du sport agit positivement sur le bien-être physique et mental. Il participe au renforcement du système immunitaire. Cependant, plus de la moitié des français concèdent ne plus pratiquer de sport dû à la fermeture des espaces dédiés (gymnases, clubs, salle de fitness, etc.). En réponse, le Gouvernement – en collaboration avec l’AFNOR (Association française de normalisation) et l’Union Sport & Cycles – présente un nouveau guide pour concevoir un masque barrière destiné aux sportifs. Selon la Ministre déléguée aux sports – Roxana Maracineanu – ce guide est un premier pas vers la réouverture des salles de sport : “ C’est un outil de retour au sport, qui permettra aux salles de sport notamment de pouvoir rouvrir. Il permettrait aujourd’hui la pratique sportive en milieu couvert, tous sports confondus. “

Naviguer au sein de l'article

Masque pour le sport

Qu’est ce que le masque sport ?

Avez-vous déjà essayé de porter un masque pendant que vous faites du sport ? Il est certain que ce n’est pas pratique. Surtout si le masque n’est pas adéquat. Pour le moment, on distingue deux types de masques :

  • les masques anti-projections (type “masque chirurgical” ou masque en tissus (ex : le masque ninja)
  • les masques de protection respiratoire (type FFP2 ou masques filtrants)

S’ils présentent des points communs notamment dans la protection contre le risque de transmission par voie aérienne, le masque dit “respiratoire” protège également le porteur contre le risque d’inhalation d’agent infectieux dans l’air. Ce type de masque possède de très bonnes capacités filtrantes contre les différents polluants présents dans l’air ambiant. Pourtant, ni l’un ni l’autre, est adapté à la pratique physique et sportive. D’où l’intérêt de concevoir ce guide AFNOR SPEC S70-001 permettant aux industriels de fabriquer un masque répondant aux spécificités sportives.

Quelles sont les spécificités du masque sportif ?

Lorsqu’un masque à destination des sportifs est conçu, il faut prendre en compte plusieurs paramètres. Premièrement, le masque sportif covid – également appelé masque barrière – porte bien son nom puisque son rôle est de couvrir le nez, la bouche et le menton pour empêcher tout contact avec les mains. En effet, des objets et équipements sportifs peuvent être recouverts de gouttelettes infectieuses suite à un éternuement par exemple. Le prochain utilisateur peut toucher cette surface contaminée puis porter ses mains au visage. Ce geste est vecteur de contamination. 

En deuxième lieu, le masque sportif “…doit avoir une structure suffisamment stable afin d’assurer un volume intérieur libre” selon le guide AFNOR SPEC S70-001. Cette spécificité fait toute la différence durant la pratique d’une activité physique puisque le masque ne viendra pas se coller contre la bouche de son porteur. En complément, le masque sport est conçu avec un dispositif d’ajustage à la tête. L’objectif de cette spécificité est d’avoir un masque qui reste bien en place durant les mouvements liés à la pratique sportive.

Découvrez notre masque homologué pour le sport

Assure un excellente respirabilité, perméabilité et filtration bactérienne.

Grâce à ces premiers critères de conception d’un masque de sport homologué, l’utilisateur porte un masque de protection confortable pour sa pratique sportive qui joue un rôle de barrière pour son environnement. Les derniers points de vigilance sont liés à la respiration. Pendant un effort, les besoins en oxygène augmentent et la respiration s’accélère. Si le masque offre une trop grande résistance à l’air, alors le sportif a plus de difficulté à retrouver son souffle. Si l’air inhalé contient une trop forte teneur en dioxyde de carbone, alors le constat sera le même. Pour évaluer ce critère, on mesure la perméabilité à l’air du masque et la teneur en CO2 de l’air inhalé dû. (Ces tests sont à couper le souffle.)

Masque de sport homologué

Le passage de l’air doit être facilité, pourtant le masque doit conserver son rôle protecteur de filtre. Le virus Sars-Cov-2 se propage principalement à travers des gouttelettes de sécrétion émises par la bouche comme les postillons. Les matériaux utilisés pour la fabrication du masque doivent contenir la projection de gouttelettes provenant du sportif vers son environnement. Pour qu’un masque sportif soit aux normes de l’AFNOR, l’efficacité de filtration pour des particules de 3 µm doit être supérieure à 90 %, ce qui correspond aux mêmes exigences qu’un masque de catégorie 1. 

Contrairement aux masques jetables, les masques de sport sont réutilisables. Les indications d’entretien sont spécifiques à chaque fabricant.

Quelles sont les normes pour les masques de sport ?

Le 13 février 2021, le guide de l’AFNOR accompagnant les industriels dans la fabrication de masques barrière pour le sport est rendu public et accessible à tous. Avec la collaboration de 70 experts, ce guide d’exigences minimales porte sur la conception et les bonnes pratiques vis-à-vis de ces masques. Il contient des méthodes d’essais et de tests pour mesurer l’efficacité de ces masques barrières. Les entreprises souhaitant commercialiser des masques dit “sportif” doivent fournir une déclaration de conformité et fournir des recommandations d’entretien à l’utilisateur. 

 

Les exigences auxquels doit se conformer le fabricant portent sur quatres points :

  • Dispositif d’ajustage à la tête
  • Efficacité de filtration du matériau et ses dimensions
  • Résistance respiratoire et la perméabilité à l’air
  • Teneur en dioxyde de carbone de l’air inhalé

Ce travail a pour objectif d’offrir une réponse efficace dans la reprise des activités sportives Indoor. Leur validation nourrit l’espoir d’une potentielle réouverture des salles de sport et des lieux de pratique d’activité physique en intérieur dans les mois à venir. Cette nouvelle “barrière de protection” accompagne les sportifs dans leur pratique de manière adaptée, efficace et confortable. 

Masque pour le sport

Quand porter un masque de sport ?

Porter un masque de protection dans ce contexte est important. Il l’est davantage pendant la pratique sportive. Cependant le port du masque de sport n’est pas adapté à tous. Il ne convient pas à un enfant de moins de 12 ans. Son utilisation doit se faire en tenant compte des autres équipements de protection individuelle (EPI) pour activité sportive (lunettes de protection, casque de protection, etc.). Et malgré qu’il protège les voies respiratoires du porteur, il convient de respecter les autres gestes barrières.

Les premiers masques sur le marché sont particulièrement adaptés à la pratique Indoor. Concernant l’intensité de l’activité physique, il est préférable d’y aller pas à pas afin de déterminer son seuil d’adaptation au masque de sport homologué. Inhaler de l’air avec une protection respiratoire n’offre pas les mêmes conditions de récupération que sans présence de filtres. Prendre des repères de respirabilité avant de tester ses limites est recommandé.

Découvrez notre masque homologué pour le sport

Assure un excellente respirabilité, perméabilité et filtration bactérienne.

Salomon, Adidas, Nike et Drivecase, quel masque de sport choisir ?

Plusieurs acteurs de référence se positionnent sur les masques barrière de sport comme Salomon, Decathlon et Adidas. Decathlon vient d’obtenir l’homologation pour son masque à destination des sportifs. Salomon et une dizaine d’autres fabricants sont en lice pour obtenir leur certificat de conformité. 

Concernant les masques, on constate des différences de choix dans la conception selon les marques. Le masque sport Decathlon est conçu en lycra – un tissu tricoté –  alors que la masque sport de Salomon opte pour du polyester, un tissu artificiel. Pour maintenir le tissu à une certaine distance du visage, le Sport Mask de Salomon est doté de plis et d’un mesh de TPU comparable à une coque légère. Enfin, la marque a fait le choix de cordons de réglage avec bloqueur pour assurer le bon maintien du masque durant la pratique sportive. Alors que le masque sport McDavid actuellement commercialisé par Decathlon propose deux bandes extensibles qui passent derrière la tête pour assurer un bon maintien. Les deux acteurs du marché proposent deux choix de tailles mais à des prix différents. Comptez 18€ pour le Sport Mask de Salomon et 14,95€ pour le Masque sport Decathlon.

Cela dit, vous pouvez trouver des masques de sport à des prix très avantageux. Avec Drivecase grossiste en équipement de prévention routière et sanitaire, retrouvez des masques de sport testés en laboratoire et certifiés. En plus, notre masque réutilisable homologué pour le sport est fabriqué en France et peut être utilisé comme masque tissu personnalisé avec votre logo. Découvrez notre masque homologué salle de sport à destination des professionnels, en ligne ainsi que tous nos autres masques tissus personnalisés.

 

Le sports mask de Salomon : l’un des pionniers 

Très rapidement, Salomon a sorti un masque de sport abouti et disponible sur leur site internet. Homologué par l’Afnor, il a une capacité de filtration de 90% et peut être lavé jusqu’à 50 fois. En polyester, ce masque possède des plis et d’un mesh de TPU qui maintiennent le tissu à distance du visage. Grâce à ses cordons réglables avec bloqueur, le maintien du masque de sport Salomon pendant la pratique sportive semble assuré. Deux tailles sont disponibles. Pour la couleur, ça sera noir. Tout ça pour un prix de 18€. 

 

CeramiQ : le masque barrière technique

Arrivé fin mars avec son masque barrière sport, CeramiQ a mis son savoir-faire technique dans la conception de modèles en tissu microfibres performants. Homologué par l’Afnor, ils ont une capacité de filtration de 96% et sont lavables 50 fois. Composé de deux brides élastiques ajustables passant derrière la tête et d’une coque aérée à l’avant, ce masque de sport CeramiQ promet une bonne respirabilité pendant l’effort. Neuf modèles sont disponibles à un prix unique de 15 €.

 

Decathlon, en attente de sa mise sur le marché

Decathlon travaille sur la conception d’un masque de sport depuis de longs mois. Le 13 février dernier, Decathlon a obtenu l’autorisation officielle de l’Association française de normalisation (Afnor) pour démarrer la production de son masque barrière dédié à la pratique sportive en milieu couvert. Elle espérait pouvoir le commercialiser à la fin du premier trimestre 2021. Pour l’heure, il n’est toujours pas proposé dans leur rayon et peu d’informations sont disponibles sur leur masque destiné aux sportifs.

 

Drivecase, le meilleur rapport qualité prix 

Le masque de sport Drivecase a lui aussi subi les tests en laboratoire pour être homologué par l’Afnor. Résultat, une capacité de filtration de 99% et la possibilité d’être lavé plus d’une cinquantaine de fois. Ce masque pour sportif également nommé masque ninja est maintenu au visage grâce à deux cordons réglables avec bloqueur. Deux modèles de ce dernier sont disponibles, avec le choix entre deux tailles et deux couleurs différentes. Grâce à sa position de grossiste, Drivecase propose ses masques sportifs fabriqués en France à partir de 3,50€ l’unité. L’offre est particulièrement adaptée aux professionnels et associations puisque la quantité minimum de commande est de 50 masques. Et bonne nouvelle, ils peuvent être personnalisés avec un logo. Et si c’était le vôtre ?

 

Adidas, fidèle à leur style

Avec Adidas, même les masques ont du style. La marque propose plusieurs modèles de masque sport ou masque ninja sur son site internet dont certains sont dans la catégorie Fitness et Training. Cependant, aucune information sur une éventuelle homologation n’est disponible. Sur la fiche produit, Adidas mentionne “ce masque n’est pas un masque médicalement homologué ni un équipement de protection individuelle”. Pour des prix allant de 12,60 € à 18 €, il est possible de trouver des masques design mais qui ne sont pas adaptés à la pratique sportive. 

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

D'autres conseils prévention à découvrir