Quelle différence entre THC et CBD ?

Quelle différence entre THC et CBD ?

Le monde du cannabis est un univers rempli de confusion et d’interrogations perpétuelles. Depuis plusieurs années, la plante du cannabis fournit des centaines de composés purement nature. En fonction de leurs propriétés bioactives, ces composés sont regroupés en deux principales catégories notamment les terpènes et les cannabinoïdes. Dans la catégorie des cannabinoïdes, une gamme assez variée et riche de composés s’y est regroupée parmi lesquels le Tétrahydrocannabinol (THC) et le Cannabidiol (CBD) sont les plus courants.

Le THC et le CBD ont tendance à prêter une confusion énorme dans l’esprit des amateurs du monde de cannabis. Cependant, une différence importante existe entre ces deux termes. La structure chimique ainsi que les effets de chacun de ces cannabinoïdes constituent une différence notoire. Notre article vous édifiera davantage sur les différences entre le THC et le CBD.

Naviguer au sein de l'article

Structure chimique du THC et CBD

Le THC et le CBD sont des cannabinoïdes. Ils sont des cannabinoïdes parce qu’ils agissent sur l’organisme de l’Homme notamment son système nerveux, immunitaire et ses organes. Toutefois, chaque substance active de façon spécifique. Appréciez de plus près la structure chimique de chaque substance.

difference-cannabis-cbd-thc

Structure chimique du THC

Le THC est composé de 21 atomes de carbone, de 30 atomes d’hydrogène et de deux atomes d’oxygène. Le molécule du THC est très fragile.

L’hydrosolubilité du THC est nulle. Cependant, au contact de l’éthanol, de l’hexane ou des matières grasses la solubilité du THC est bonne. Le THC se fixe aisément au récepteur CB1. La structure chimique du THC est d’une densité permettant sa présence dans l’organisme environ plusieurs jours après sa consommation.

Structure chimique du CBD

Le CBD tout comme le THC possède 21 atomes de carbone, 30 atomes d’hydrogène et deux atomes d’oxygène. Cependant, le CBD possède les propriétés d’inhibiteur du CYP1A2, CYP2B6. Le CBD a besoin d’environ trois jours pour être évacué complètement de l’organisme de l’Homme. Son évacuation se fait par le sang. Le CBD est fortement lipophile.

Découvrez tous nos tests de drogues

Des tests de drogues salivaires mais également urinaire permettant de mettre en place des actions de prévention.

Les effets du THC et CBD

La consommation de drogues sous n’importe quelle forme de l’une de ces substances actives produit des effets sur l’organisme. Ces effets sont diversement appréciés.

Les effets du CBD

Le CBD a un effet thérapeutique sur l’organisme humain. En effet, le CBD intervient pour calmer les douleurs du système nerveux. Il limite les risques d’angoisses. Le CBD a un effet non psychoactif sur l’organisme. Il n’entraîne pas une dépendance à sa consommation.
Il est administré pour sa vertu thérapeutique et pharmacologique. Le CBD est souvent présent dans la composition quantitative de certains médicaments. Il est pour le moment autorisé pour le traitement de l’épilepsie.

Les effets du THC

La prise du THC provoque des effets psychoactifs. Le THC agit directement sur le système récepteur de l’organisme provocant une réaction vive et permet à son sujet de planer et d’être hors de contrôle. C’est le cannabinoïde dont la prise crée une dépendance.
Le THC possède également des effets médicamenteux. Avec un grand soin, il est utilisé pour traiter l’insomnie, le manque d’appétit et les nausées, les spasmes musculaires et certaines douleurs. Dans ce cas, il doit faire objet d’une prescription médicale par un médecin traitant.

difference-cannabis-cbd-thc

La légalité du THC et CBD

Il est important de chercher à parler de la légalité de ces deux substances. La légalité du CBD est reconnue dans certains pays. Après analyse des effets de chaque substance, des pays ont rendu légal l’usage du CBD au détriment du THC. Pour le simple fait que le CBD est exempt de toute toxicité et n’entraîne aucune dépendance chez le sujet qui le consomme, la France, la Suisse et bien d’autres pays ont autorisé sa commercialisation.

Pour un usage récréatif, le CBD est commercialisé sous forme liquide. Ce qui justifie la commercialisation légale des cigarettes électroniques et des substances dérivées. Pour un usage médical, le CDB se trouve légalement disponible sous des formes pharmaceutiques. Cependant, son administration doit être suivi d’une prescription médicale. En ce qui concerne, les effets psychoactifs du THC, son utilisation reste et demeure illégale. Le THC est toxique et entraine une dépendance notoire. Pour ce qui est de l’usage récréatif, il est formellement interdit. Cependant, pour des cas extrêmement rare et urgent, l’usage médicamenteux du THC est soumis à des restrictions et des contrôles très stricts à respecter par les parties prenantes. 

 

Pour aller plus loin, nous vous invitons à découvrir notre article sur les sanctions et la procédure de dépistage de drogues en entreprise.

Quelle différence entre THC et CBD ?

Le THC et le CBD proviennent du cannabis. Les deux sont des cannabinoïdes. La consommation de ces deux molécules agit différemment sur l’organisme humain. Le THC a un effet psychoactif tandis que le CBD possède un effet non psychoactif. La structure chimique des deux molécules contient les mêmes atomes, mais la disposition et l’équation bilan des substances chimique sont différentes. Les deux molécules interagissent avec différents récepteurs de l’organisme notamment le THC préfèrent agir avec les récepteurs au niveau du cerveau alors que le CBD agit sur les récepteurs se trouvant au niveau du corps.

La différence fondamentale entre le THC et le CBD se situe également sur la légalité. En effet, le THC est strictement proscrit. Tous les produits pharmaceutiques contenant du THC sont autorisés seulement si le taux de THC est inférieur ou égal à 0.2%. Au-delà aucune autorisation ne sera donnée. En revanche le CDB est reconnu comme un complément alimentaire à cause des innombrables bienfaits. Bien que différent sur plusieurs points, le THC et le CBD s’interagissent au plan pharmaceutique pour limiter des risques sur un sujet. Parfois le CBD est utilisé pour régulariser des effets produits par le THC sur un sujet ayant consommé à un fort dose.

Différence entre le CBD et le THC

Découvrez tous nos tests de drogues

Des tests de drogues salivaires mais également urinaire permettant de mettre en place des actions de prévention.

Les tests de drogues salivaires détectent t'il le CBD ?

Tous les tests de drogues salivaires présents sur le marché ont été conçu pour détecter le THC dans la salive. Le réactif du diagnostic in vitro (IVD) est calibré pour ne repérer que du THC et non pas le CBD, puisque ce dernier est une molécule complètement différente. A savoir qu’un test salivaire THC ne sont pas des dispositif IVD de classe médicale, il se peut parfois que des « faux positif » soit établis. Si vous consommez du CBD et que cela vous arrive, il est fort probable que ce soit un test erroné.

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

D'autres conseils prévention à découvrir