Être rappelé

Tests de drogues salivaires et urinaires


Les drogues nuient directement à la productivité des entreprises. Elles impactent directement la concentration, le temps de réaction et peuvent causer des troubles psychologiques.
Drivecase vous propose des tests salivaires et urinaires pour le dépistage de stupéfiant, vous permettant de détecter le cannabis (THC), la marijuana, la cocaïne, les amphétamines, le crack, le lsd, la mdma, et nombreuses autres drogues. Adaptés aux normes européennes, ils vous seront indispensables pour vous assurer de la sécurité de l'ensemble de vos collaborateurs et de vos unités opérationnelles. Tous nos dépistages de stupéfiants sont fabriqués en France et suivent un cursus de qualité très strict. En totale conformité avec les exigences européennes, ils bénéficient du marquage CE pour vous assurer une qualité et une précision irréprochable (+ de 99%). Ces tests de drogues sont distribués dans toute l’Europe auprès des professionnels de la prévention et des entreprises.
Les drogues nuient directement à la productivité des entreprises. Elles impactent directement la concentration, le temps de réaction et peuvent causer des troubles psychologiques.
Drivecase vous propose des tests salivaires et urinaires pour le dépistage de stupéfiant, vous permettant de détecter le cannabis (THC), la marijuana, la cocaïne, les amphétamines, le crack, le lsd, la mdma, et nombreuses autres drogues. Adaptés aux normes européennes, ils vous seront indispensables pour vous assurer de la sécurité de l'ensemble de vos collaborateurs et de vos unités opérationnelles. Tous nos dépistages de stupéfiants sont fabriqués en France et suivent un cursus de qualité très strict. En totale conformité avec les exigences européennes, ils bénéficient du marquage CE pour vous assurer une qualité et une précision irréprochable (+ de 99%). Ces tests de drogues sont distribués dans toute l’Europe auprès des professionnels de la prévention et des entreprises.
Détails
  • Test drogue salivaire THC (Cannabis) - Normes CE

    Réf : P5047
    Made in France

    À partir de 5,77 €

  • Tests salivaires 6 drogues - Normes CE

    Réf : P5048
    Made in France

    À partir de 12,50 €

  • Test drogue urinaire THC (Cannabis) - Boîtes de 25

    Réf : P5049
    Made in France

    À partir de 33,50 €

  • Tests urinaires 1 drogue (14 drogues au choix) -...

    Réf : P6303
    Made in France

    À partir de 33,50 €

  • Tests urinaires THC (Cannabis) à 3 seuils (boîte de 8)

    Réf : P5055
    Made in France

    À partir de 32,99 €

  • Tests urinaires 11 drogues (Boîtes de 8) - Normes CE

    Réf : P5057
    Made in France

    À partir de 75,00 €

  • Dispositif contre-expertise drogues salivaires...

    Réf : P8411

    À partir de 189,75 €

Vous souhaitez en savoir plus sur le dépistage de stupéfiants ?


Pour les entreprises en France, la loi autorise le contrôle des drogues par test salivaire. A la demande de l’employeur le salarié est tenu d’effectuer l’examen s’il fait partie d’une catégorie d’employés impliquant des risques particuliers. Ainsi pour vous aider à mettre en place le dépistage de stupéfiants au sein de votre entreprise, Drivecase met à disposition des tests de drogues salivaires et urinaires. Pour assurer la sécurité routière de tous et le respect des bonnes conduites, les contrôles anti-drogues en entreprise sont de plus en plus courants. Les tests urinaires multi-drogues ou salivaires permettent d’obtenir des résultats fiables et rapides. Les produits destinés au dépistage de stupéfiants proposés par Drivecase sont des tests CE faciles d’utilisation et sont fabriqués dans un laboratoire français. Certains produits vous permettront de dépister le cannabis uniquement. Si vous souhaitez tester la présence de plusieurs drogues, Drivecase propose des tests salivaires et urinaires multiples. En cas de résultat positif, une contre-expertise est nécessaire et s’effectue avec un collecteur de salive.

Pour en savoir plus sur le dépistage des drogues n’hésitez pas à contacter l’équipe Drivecase ou à consulter les différentes informations présentes au sein des fiches produits de chaque test.



Règlementation sur les tests de drogues en entreprise

Pour lutter contre l’augmentation de la consommation des stupéfiants, le Conseil d’Etat a autorisé la pratique de tests salivaires dans l’entreprise par un supérieur hiérarchique. Le test salivaire de détection immédiate de produits stupéfiants a pour objectif de révéler immédiatement l’existence d’une consommation récente de substance stupéfiante. Un salarié sous l’emprise de drogue peut présenter un danger physique et moral pour son employeur, mais également pour lui-même ainsi que ses collègues. C’est pourquoi ce test de dépistage a été rendu possible. Ce test de dépistage n’est pas considéré comme un examen de biologie médicale, c’est pourquoi il peut être pratiqué par n’importe qui. Il ne requiert pas l’intervention d’un médecin. Toute personne habilitée dans l’entreprise (traditionnellement un supérieur hiérarchique) peut donc pratiquer un test salivaire afin de dépister si un salarié est sous l’emprise d’une drogue.

Ces personnes sont tenues au secret professionnel sur le résultat.


Tests de dépistage : respectez ces pré-requis

Un test salivaire ne peut pas se faire à l’improviste. Il doit être régit dans le règlement intérieur ou via une note de service. Comme pour l’éthylotest, le test salivaire est soumis aux règles individuelles et collectives. Ainsi le test ne peut pas cibler l’ensemble des salariés mais seulement certains postes. L’employeur doit justifier un risque particulier pour déterminer les catégories de salariés susceptibles d’être soumis à ce dépistage (conduite de véhicules, manipulation de produits ou de matériels dangereux, …). Chaque salarié est tenu d’effectuer ce test à la demande de l’employeur. Le Conseil d’Etat a autorisé les employeurs à inscrire dans le règlement intérieur qu’un refus peut engendrer une sanction disciplinaire pouvant aller jusqu’au licenciement. La personne supervisant le test est tenue au secret professionnel et ne peut donc divulguer le résultat à d’autres personnes (collègues, futurs employeurs, …). Néanmoins un témoin peut être présent lors des tests pour confirmer le résultat obtenu.


Tests de drogues positif

Si le test de drogues s’avère positif, le supérieur hiérarchique peut décider de sanctions disciplinaires pouvant entraîner le licenciement. Si un salarié est détecté comme étant positif, il peut toutefois réclamer une contre-expertise médicale aux frais de l’employeur.

Comment fonctionnent les tests de drogues Drivecase ?

Les tests salivaires cannabis et multi drogues

Nos tests de drogues salivaires ne nécessitent pas un prélèvement en amont de la salive de la personne que vous souhaitez dépister. Pour préparer la personne à dépister, assurez-vous de laisser le test à une température ambiante de 15° à 30°. Assurez-vous également que la personne que vous souhaitez dépister n’est rien mis dans sa bouche au moins 10 minutes avant de la soumettre au test (nourriture, tabac, boisson, chewing-gum …). Pour utiliser les tests de drogues salivaires de Drivecase il vous suffit d’ouvrir le test en sortant celui-ci de son emballage et en enlevant le capuchon de celui-ci, et de déposer la partie absorbante sous la langue de la personne à dépister (vous pouvez demander au patient de bouger sa langue d’un côté à l’autre de sa bouche en amont, afin d’accumuler de la salive). Laissez ensuite la partie absorbante sous la langue durant 1 minute, en tenant le test vers le haut, jusqu’à ce que le front de migration atteigne la ou les lignes de contrôle (C). Déposez ensuite le test de drogues salivaire sur une surface plane, puis attendez au moins 3 minutes. Au-delà de 15 minutes les résultats ne seront plus fiables. L’interprétation des résultats se fait à la lecture des lignes apparaissant sur le test, si deux lignes apparaissent au niveau des lettes (C) et (T), le test est négatif. Si une ligne apparaît uniquement au niveau du (C), alors le test est positif. Enfin, si une ligne apparaît au niveau du (T) uniquement, alors le test est non valide, nous vous invitons dans ce cas à réitérer votre dépistage en utilisant un nouveau test.

Les tests de dépistages urinaires

Pour utiliser le test urinaire, il vous faut dans un premier temps effectuer un prélèvement urinaire auprès de la personne à dépister. Laissez ensuite votre test revenir à température ambiante avant de l’utiliser, puis retirez-le de son sachet au moment où vous souhaitez utiliser celui-ci. Retirez le capuchon du test, puis déposez à l’aide d’une pipette stérile, trois gouttes d’urines dans chaque puits du test (il peut y avoir 1 à 3 puits selon le test que vous utilisez : 1 drogue THC 1 ou 3 seuils, 11 drogues ou 14 drogues). Déposez ensuite le test sur une surface plane. Les résultats seront visibles au bout de 5 minutes. Au-delà de 10 minutes, les résultats ne seront plus à prendre en compte.

Suivez-nous !