Les autotests Covid en entreprise

Les autotests Covid en entreprise

Depuis novembre 2020, les salariés peuvent être testés par leurs employeurs dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Tests antigéniques, PCR, sérologiques… quels types de tests peuvent être réalisés en entreprise ? Par qui doit être réalisé le test ? Découvrez dans cet article toutes les réponses à vos questions.

Naviguer au sein de l'article

autotest covid en entreprise

L’employeur doit-il obligatoirement tester son employé au Covid-19 ?

L’employeur n’a pas l’obligation de tester son employé. Il en a néanmoins le droit depuis le mois de novembre 2020. Ce droit est précisé dans le protocole national visant à protéger les salariés d’une société face à l’épidémie de Covid-19 : « Les employeurs peuvent, dans le respect des conditions réglementaires, proposer à ceux de leurs salariés qui sont volontaires, des actions de dépistage ».

Toutefois, l’employeur devra avoir l’accord de l’employé pour pouvoir procéder au dépistage. L’employé n’a pas l’obligation d’accepter de se soumettre à un test. Les tests Covid en entreprise se font sur la base du volontariat.

Comment mettre en place des tests Covid en entreprise ?

Quel type de test est accepté ?

Il existe aujourd’hui différents types de tests Covid :

  • Le test PCR qui détecte lui la présence du virus SARS-CoV-2 à l’instant t.
  • Le test antigénique, qui lui aussi détecte la présence du virus à l’instant t. La différence avec le test PCR ? Il recherche lui les protéines du virus, le test PCR recherche lui l’ARN du virus.
  • Le test sérologique qui lui recherche la présence d’anticorps et permet de savoir la présence du virus chez une personne dans le passé.

Le seul test autorisé en entreprise est le test antigénique. Les tests sérologiques ainsi que les tests PCR ne sont pas autorisés. Les tests salivaires ne sont pas autorisés également. Ces derniers ont été jugés moins performants par la Haute Autorité de Santé.

Par qui doit être réalisé le test ? Qui interprète les résultats ?

Les autotests peuvent être réalisés par le salarié lui-même. Les volontaires peuvent ainsi se faire dépister de façon autonome. Toutefois, le protocole sanitaire précise que l’employé doit avoir suivi une formation par un professionnel de santé. L’employeur doit donc faire appel à un professionnel avant de mettre en place les autotests dans son entreprise. L’objectif est que les tests soient correctement utilisés et ainsi rendre les résultats le plus fiable possible.

Les tests réalisés en entreprise peuvent aussi être effectués par un professionnel de santé. Les entreprises ayant leur propre service de santé, peuvent faire appel à eux pour réaliser l’opération de dépistage.

En cas de cluster dans une entreprise, des campagnes de dépistage collectif peuvent être organisées. La société doit se déclarer sur le site du gouvernement avant de procéder à l’opération de dépistage.

tests covid en entreprise

Suite aux tests réalisés par l’employé via un autotest, deux scénarios sont possibles :

  1. L’autotest est négatif : dans ce cas l’employé reprend son poste et continue de respecter les gestes barrières.
  2. L’autotest est positif : l’employé doit s’isoler immédiatement et prévenir ses contacts pour qu’ils s’isolent également. Un test RT-PCR doit ensuite être réalisé. En attendant, si cela est possible, l’employé télétravaille. Si ce n’est pas possible, l’employé doit se déclarer sur le site améli, ce qui lui permettra ainsi de bénéficier du versement d’indemnités journalières sans délai de carence.

 

Le secret médical doit être respecté lors de la réalisation des tests.

Autotest validé par l'ANSM

Drivecase vous propose des autotests validés par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament.

Autotests Covid en entreprise : conseils d'utilisation

Comme dit précédemment dans cet article, les employés devront avoir assistés à une formation réalisée par un professionnel de santé avant de pouvoir réaliser un autotest Covid en entreprise.
Voici les étapes à suivre pour réaliser correctement son autotest :

  • Mouchez-vous plusieurs fois avant de prélever l’échantillon
  • Se laver les mains avant de sortir l’autotest de son emballage
  • Ouvrez la solution d’extraction et pressez-le tout dans le tube d’extraction
  • Prenez l’écouvillon, insérez-le délicatement dans une narine et tournez-le 3 à 4 fois
  • Répétez la procédure dans l’autre narine
  • Insérez l’écouvillon dans le tube d’extraction, tournez le 3 à 5 fois et laissez l’écouvillon dans le tube pendant 1 minute
  • Retirez l’écouvillon du tube et refermez le tube avec le bouchon
  • Prenez la cassette de test et placez la sur une surface plane et horizontale. Attention : après ouverture, la cassette doit être utilisée immédiatement
  • Ajoutez 3 gouttes dans la cassette à l’emplacement prévu. Le résultat s’affiche au bout de 15-20 minutes. Attention : ne pas interpréter les résultats après plus de 20 minutes, ils peuvent être faussés.

Le test doit ensuite être jeté dans une poubelle classique.

autotests covid

Qui finance la mise en place des autotests Covid en entreprise ?

C’est à l’employeur de prendre en charge la mise en place des tests de dépistage à l’intérieur de son entreprise. C’est pourquoi nous conseillons aux sociétés d’opter pour des autotests antigéniques ne dépassant pas les 4€ le test. Drivecase vous propose des autotests à partir de 2,81€. Ces autotests ont été validés par l’Agence National de Sécurité du Médicament (ANSM). Retrouvez également chez Drivecase, d’autres types de tests Covid : salivaires, antigéniques et sérologiques

Autotest validé par l'ANSM

Drivecase vous propose des autotests validés par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament.

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

D'autres conseils prévention en lien avec le sujet