Quelle est la durée d’efficacité du gel hydroalcoolique ?

Quelle est la durée d’efficacité du gel hydroalcoolique ?

Si l’utilisation de solutions alcooliques en milieu hospitalier a longtemps été décriée, ce sont les travaux du Pr Didier Pittet qui ont fini par prouver leur efficacité. Pour réduire les contaminations, ce spécialiste suisse a développé la formule du gel hydroalcoolique, qu’il a offert à l’OMS sans déposer de brevet. Solution et gel hydroalcoolique ont depuis prouvé leur redoutable efficacité dès lors qu’il existe une possibilité de transmission indirecte par les mains (contamination manuportée). Ainsi, nous développerons l’ensemble des conseils à suivre pour accroître la durée d’efficacité du gel hydroalcoolique et éviter toute contamination par des germes, microbes et virus présents dans notre environnement.

Naviguer au sein de l'article

Gel hydroalcoolique et solution hydro-alcoolique : quelle différence ?

Lorsque se laver les mains devient difficile en cas d’absence d’un point d’eau, il devient alors fondamental de se désinfecter les mains à l’aide d’un spray désinfectant ou d’un gel virucide et bactéricide.  On désigne sous le terme général de PHA l’ensemble des Produits Hydro-Alcooliques. Différentes études ont prouvé que leur efficacité est comparable. Tous deux doivent répondre aux exigences de qualité et d’efficacité microbiologique définies par l’OMS dans sa norme EN 1500 ou la norme NF EN 14476.
L’activité biocide portant sur les virus, les champignons ou les bactéries est apportée par la fraction alcoolique du produit, constituée soit d’éthanol, soit d’isopropanol.

Solutions hydroalcooliques ou gel hydroalcooliques (GHA) diffèrent par leur forme galénique, c’est-à-dire leur texture : le SHA a une consistance fluide et liquide, alors que le GHA une consistance visqueuse et épaisse.
Il est donc important de les différencier car l’activité d’un dérivé alcoolique est fonction de son temps de contact sur la peau des mains.
Plus un produit est liquide et riche en alcool, plus il s’évapore rapidement, plus le temps de contact est diminué, plus son action est potentiellement faible.

De manière générale, on peut dire que le gel hydroalcoolique a au moins deux avantages sur le SHA :
– sa consistance visqueuse fait qu’il est plus facile à doser sur la main, d’où moins de gaspillage ;
– sa pénétration nécessite de bien se masser les mains, ce qui permet d’avoir un repère pour savoir si la durée de désinfection est correcte.
On peut considérer que lorsque le gel hydroalcoolique ne fait plus sentir sa sensation visqueuse, le produit a été frictionné suffisamment longtemps et est donc actif.
Le soluté alcoolique est plus traître, dans ce sens où il s’évapore spontanément, sans même frotter.

Quelle est la durée d'efficacité d'un gel hydroalcoolique

Où trouver un gel hydroalcoolique professionnel ?

Pour réduire toute contamination, ayez toujours un gel hydroalcoolique professionnel. Drivecase vous propose divers formats adaptés à vos besoins.

Comment utiliser le gel hydro-alcoolique ?

Que l’on utilise une solution ou un gel, l’usage de tout produit hydro-alcoolique doit répondre à deux obligations :
– les mains doivent être propres, car tout élément organique peut neutraliser une partie de l’activité biocide. C’est d’autant plus vrai si des bactéries ou des virus se trouvent sous ces éléments de souillures.
C’est pourquoi il est conseillé de se laver les mains à l’eau et au savon avant toute friction au gel hydroalcoolique, et de se les laver toutes les 5 applications de solution hydro-alcoolique.
– les mains doivent être sèches car l’eau va diluer la concentration d’alcool, et donc son efficacité. Il faut donc un séchage minutieux, car l’humidité peut rester jusqu’à 10 minutes dans les couches cornées de l’épiderme.

L’application d’un produit alcoolique doit durer de 20 à 30 secondes, et suivre une routine régulière pour n’oublier aucune zone :
– friction paume à paume
– friction dos à dos
– croisement des doigts pour frictionner les espaces interdigitaux
– friction des pulpes des doigts et des ongles.

C’est ainsi une désinfection qui se fait donc en 7 temps :
1.  paume contre paume en rotation.
2.  dos de la main d’avant en arrière.
3.  dos des doigts en latéral.
4.  espaces inter-digités en aller et retour.
5.  pouces en rotation.
6. poignets en rotation.
7. pulpes et ongles sur la paume opposée par rotation.

durée de l'efficacité du gel hydroalcoolique

Combien de fois utiliser un gel hydroalcoolique ?

Qu’on soit au travail, dans les transports en commun ou dans des magasins, on se demande souvent combien de temps dure un gel hydro-alcoolique et à quelle fréquence l’utiliser ?

Durée d'efficacité du gel hydroalcoolique : à quelle fréquence l'utiliser ?

À moins d’avoir une peau sensible, il n’existe pas de fréquence maximale au-delà de laquelle les PHA deviennent contre-indiqués.
Pour les peaux sèches ou fragiles, l’usage de solution hydro-alcoolique est toutefois déconseillée : mieux vaut un gel hydroalcoolique, enrichi en agents émollients pour protéger l’épiderme.
Dès qu’on est susceptible d’avoir touché des objets contaminés, notamment en extérieur, l’usage du PHA est recommandé.
D’ailleurs, c’est d’autant plus conseillé quand vous quittez un lieu « ouvert » à tous, pour regagner un lieu « fermé » a priori plus protégé comme le domicile ou votre entreprise.

Quelle la durée d'efficacité du gel hydroalcoolique sur les mains ?

La norme EN 12 791 utilisée pour les PHA exige un maintien de la réduction obtenue de la flore permanente d’au minimum 3 heures.
C’est pourquoi, on retient souvent ce temps de rémanence de 3 heures.
En réalité, cette norme de 3 heures défini par la norme EN 12791 s’entend pour des mains protégées en plus par des gants chirurgicaux.
Elle ne correspond donc pas à la réalité d’un usage quotidien de gel hydroalcoolique personnalisé.

Il convient en réalité de déterminer deux critères d’efficacité :
-l’action biocide immédiate est quasi instantanée. Il faut compter un massage des mains d’environ 30 secondes pour un SHA et de 20 secondes pour un GHA.
Pour un gel, le meilleur critère est la pénétration du produit, qui se caractérise par des mains redevenues sèches.
-l’action rémanente est beaucoup plus discutée, au maximum de 1 à 3 heures, le délai de 3 heures n’étant garanti qu’avec un port de gants chirurgicaux.

En pratique, il est donc conseillé de conseiller de désinfecter les mains :
-après avoir touché un objet potentiellement souillé par un virus ;
-toutes les 1 à 2 heures si l’on se trouve dans une zone considérée comme à risque (type supermarché ou transports en commun).
-quand on rentre dans une zone considérée comme saine, comme son bureau ou son appartement, pour ne pas y ramener de microorganismes (virus, bactéries, champignons pathogènes).
Après 4 à 5 utilisations de gel hydro-alcoolique, un nettoyage des mains au savon est en plus conseillé, juste avant d’appliquer le gel ou la solution hydro-alcoolique.
Le séchage des mains doit être alors minutieux.

Le respect du bon usage d’un gel hydroalcoolique (ou d’une solution hydro-alcoolique) reste l’une des meilleures préventions contre la transmission manu-portée indirecte de certains virus, comme le SARS-CoV-2 de la Covid-19.
Ainsi, une bonne utilisation permet alors d’optimiser la durée d’efficacité d’un gel hydroalcoolique professionnel. personnalisé

Drivecase propose différents formats de gel hydroalcoolique avec possibilité de personnalisation.

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

D'autres conseils prévention en lien avec le sujet