Conduite des seniors nos conseils

Conduite des seniors nos conseils

En France, il n’y a pas d’âge maximum pour conduire un véhicule afin de maintenir l’autonomie des personnes âgées ou des séniors. Cependant à partir de 70 ans, nos capacités motrices, visuelles et auditives peuvent diminuer et impacter notre conduite. En effet, les conducteurs peuvent subir une baisse de l’acuité visuelle, diminution des réflexes, une sensibilité plus importante à l’éblouissement…etc.  Il faut prendre conscience du danger supplémentaire et des conséquences que peut apporter le vieillissement sur la conduite des séniors. Dans la plupart des cas, le vieillissement ne nécessite pas un arrêt total mais une adaptation et une prise de conscience.

Naviguer au sein de l'article

Les conséquences du vieillissement sur la conduite des séniors

En 2016, 886 séniors titulaires du permis de conduire ont subi un accident mortel sur la route. Soit 25% de la mortalité routière alors qu’ils ne représentent que 19% de la population. Afin de réduire les accidents mortels, il est important de prendre conscience que nos capacités physiques diminuent à partir d’un certain âge.  

Certains signes de l’âge peuvent notamment nous alerter. Nous pouvons avoir une diminution de notre vision de près ou de loin, un temps de réaction plus allongé, un temps d’éblouissement plus long…etc. Par exemple, on estime qu’une personne de plus de 40 ans peut mettre jusqu’à 2 minutes pour que ses yeux récupèrent leurs capacités visuelles après un éblouissement contre 10 secondes à 25 ans. 

De plus, 20% des accidents de la route sont causés par un problème de vue.  Lors de vos campagnes ou atelier de sensibilisation à la sécurité routière, vous pouvez opter pour des lunettes simulations mauvaise vue afin de sensibiliser vos collaborateurs à ce sujet. 

En France, la législation est assez souple. Nous autorisons la conduite des seniors à tout âge. Chacun doit être responsable et juger s’il est encore en capacité de conduire un véhicule. Cependant, si vous pensez avoir des difficultés à conduire vous pouvez toujours demander conseil à des professionnels de la santé ou à votre entourage. Dans la plupart des cas, l’entourage peut vous être d’une grande utilité et vous accompagner dans vos démarches. 

Conduite des séniors nos conseils

Afin de conduire en toute sécurité et de s’adapter plus facilement, quelques conseils peuvent être facilement applicables pour maintenir un bon niveau de conduite. Vous pouvez notamment : 

  • Veillez à contrôler votre vue chaque année auprès d’un professionnel 
  • Évitez de prendre le volant si vous êtes fatigué et que vous n’avez pas beaucoup dormi afin d’éviter les moments de somnolence au volant.
  • Faire des stages de remise à niveau. Si vous souhaitez renouveler vos connaissances, des stages ont été spécialement conçus pour ça. Ils vous aideront à maintenir une bonne attitude lorsque vous conduisez. Il vous permettra de réactualiser vos connaissances sur le Code de la route, de vous sensibiliser aux effets du vieillissement sur la conduite des séniors. Celui-ci vous fera aussi passer certaines évaluations pour calculer votre temps de réaction et votre acuité visuelle. Vous pourrez également retrouver une présentation détaillée des différents dispositifs d’aide à la conduite afin de perfectionner ou d’améliorer votre conduite.
  • Lorsque vous effectuez un long trajet, faites des pauses régulières (minimum toutes les deux heures) afin de maintenir une concentration durable tout au long de votre trajet. 
  • Lorsque vous effectuez de longs trajets, il est préférable d’être plusieurs conducteurs afin de vous relayer régulièrement et d’éviter les moments de fatigue ou d’inattention. 
  • Soyez très attentif à la route et veillez à respecter la signalisation afin de ne pas vous mettre en danger ou de mettre en danger les autres usagers.
Conduite des séniors nos conseils

Les équipements d’aides à la conduite adaptés pour les séniors

Comme expliqué précédemment, il n’est pas systématiquement nécessaire de procéder à un arrêt total de la conduite. Vous pouvez également adapter votre véhicule en optant pour des équipements d’aide à la conduite. Il existe notamment : 

  • La direction assistée qui facilite la conduite en limitant les efforts à effectuer sur le volant pour les séniors qui conduisent régulièrement. 
  • L’aide au stationnement qui comporte un dispositif d’alerte lorsque le véhicule se rapproche dangereusement d’un obstacle notamment au moment d’un stationnement en marche arrière. 
  • L’aide au démarrage en côte qui permet d’empêcher le véhicule de reculer lors d’un arrêt en côte. Ce dispositif peut s’avérer très utile pour les jeunes conducteurs ou pour la conduite des séniors
  • L’alerte assouplissement : ce dispositif alerte le conducteur sénior lorsqu’il dévie de sa trajectoire. 
  • Pour finir, lors d’un freinage d’urgence à cause d’un danger sur la route, l’ABS vous sera très utile pour bloquer les roues de votre véhicule et éviter le changement brutal de trajectoire. Ce dispositif peut être utilisé par tous types de conducteurs ayant l’obtention du permis B.                                    De plus, vous pouvez choisir une voiture ayant une boîte automatique. Celle-ci facilitera vos déplacements et réduira les efforts à fournir.

Sensibiliser ses collaborateurs pour limiter les risques

Afin de lutter efficacement contre les risques liés au vieillissement, nous vous conseillons de sensibiliser vos collaborateurs pour permettre de réduire les risques routiers notamment si ces derniers possèdent une voiture de société. 

Vous pouvez notamment sensibiliser votre entourage ou vos collaborateurs aux risques routiers liés à un déficit visuel. En effet comme expliqué précédemment, 20% des accidents de la route sont causés par un problème de vue.

Pour cela, nous vous conseillons d’utiliser des lunettes simulation déficit visuel  lors de vos ateliers de sensibilisation. Il existe également d’autres lunettes de sensibilisation contre l’alcool au volant, les stupéfiants…etc.

Celles-ci se rapprochent des conditions réelles et vous permettront de sensibiliser vos salariés et de lutter contre le risque routier professionnel.

Conduite des séniors nos conseils

Afin de lutter efficacement contre les risques liés au vieillissement, nous vous conseillons de sensibiliser vos collaborateurs pour permettre de réduire les risques routiers notamment si ces derniers possèdent une voiture de société. 

Vous pouvez notamment sensibiliser votre entourage ou vos collaborateurs aux risques routiers liés à un déficit visuel. En effet comme expliqué précédemment, 20% des accidents de la route sont causés par un problème de vue.

Pour cela, nous vous conseillons d’utiliser des lunettes simulation déficit visuel  lors de vos ateliers de sensibilisation. Il existe également d’autres lunettes de sensibilisation contre l’alcool au volant, les stupéfiants…etc.

Celles-ci se rapprochent des conditions réelles et vous permettront de sensibiliser vos salariés et de lutter contre le risque routier professionnel

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

D'autres conseils prévention en lien avec le sujet