Quelle est la durée de positivités des drogues ?

Quelle est la durée de positivités des drogues ?

Comme vous le savez sûrement, la présence des drogues dans le corps varie d’un individu à l’autre en fonction de différents facteurs tels que la quantité absorbée, le mode d’administration ou encore la fréquence. Cependant, savez-vous qu’il était possible d’être positifs à un test de dépistage de drogue même lorsque l’on n’est pas consommateur ? En effet, certaines nourritures et boissons peuvent contenir du CBD ou simplement interférer les résultats des tests de drogue en fonction de leurs molécules. La prise médicamenteuse peut elle aussi en être la cause, sans oublier qui si vous côtoyez des personnes consommant des drogues au quotidien, cela n’est pas sans risque, car comme la cigarette, vous devenez rapidement un fumeur passif en inhalent malgré vous les fumées chargées en THC.  De plus, dans bien des cas, vous restez positif aux tests de drogue durant de longues périodes après consommation ou réaction à celle-ci. Vous l’aurez donc compris, il est important de connaître la durée de positivité des drogues dans le corps car cela peut entraîner de nombreuses conséquences négatives comme dans le cadre de tests de dépistage de drogues au travail ou avant de prendre part à certaines activités. Pas de panique, on vous explique tout à travers cet article !

Naviguer au sein de l'article

Quels facteurs font que la drogue reste positive dans le corps ?

Les drogues ont des effets psychoactifs différents qui durent selon le type et la dose de drogue consommée. Ce qui détermine la durée de positivité de la drogue est le type de drogue consommée, la quantité consommée, le mode d’administration et les caractéristiques individuelles qui varient d’une personne à l’autre.

 

La nature de la drogue : la nature de la drogue, notamment sa formule chimique, est un facteur essentiel pour déterminer la longueur de temps pendant laquelle elle peut être détectée. Les drogues identifiées par leur structure chimique sont métabolisées par le corps à des vitesses différentes et s’éliminent par les reins, le foie et les poumons. Les substances chimiques qui mettent plus de temps à être métabolisées sont généralement détectables pour une période de détectabilité plus longue.

 

La quantité consommée : la quantité de drogue consommée est également un facteur déterminant. En général, plus la dose est élevée, plus la fenêtre de détection est longue. La dose joue un rôle clé dans le temps nécessaire pour la métabolisation et l’excrétion. Certains produits peuvent être métabolisés très rapidement et ne pas se détecter dans les tests effectués à court terme, tandis que d’autres peuvent rester dans le corps pendant plusieurs jours.

 

Le mode d’administration : le mode d’administration est également important car cela peut influencer la façon dont les drogues sont métabolisées et le temps qu’elles peuvent être détectées. Différentes méthodes d’administration, telles que l’inhalation, l’ingestion et l’injection, ont des impacts sur le temps nécessaire pour métaboliser et supporter la durée de détection.

 

Les caractéristiques individuelles de l’organisme : la taille, le poids, le sexe et l’âge mais aussi d’autres facteurs génétiques comme le métabolisme et les habitudes alimentaires peuvent influer sur le temps nécessaire à l’élimination de la drogue du corps. Ces caractéristiques individuelles peuvent changer selon chaque personne et faire varier la durée de détectabilité d’une personne à l’autre.

Quelle est la durée de positivité des drogues ?

Tableau récapitulatif qui explique quelle est la durée de positive des drogues dans le corps en fonctions des drogues consommées comme le cannabis, l'opiacés, le cocaïne, l'amphétamines, la mdma et en lien avec les tests utilisés, sanguin, urinaire, capillaire, salivaire

Découvrez toute notre gamme de tests salivaires et urinaires pour le dépistage des drogues.

Quels sont les différents moyens de détection de drogues ?

Il existe plusieurs méthodes pour détecter la présence de drogues dans le corps. Bien que le temps nécessaire pour éliminer une drogue varie selon la nature et la quantité, certaines méthodes de détection utilisent des échantillons de test spécifiques pour détecter la drogue.

 

Les tests sanguins : le test sanguin est le moyen le plus précis qui permette de détecter les substances chimiques précises dans le sang et de les personnaliser. Les tests sanguins sont généralement utilisés pour le diagnostic et le contrôle médical, mais sont parfois utilisés pour la détection des drogues. Ils sont très précis et peuvent détecter plusieurs types de drogues à la fois.

 

Les tests urinaires : le test urinaire est un autre moyen très populaire qui permet de détecter la présence de drogues dans le corps. Ces tests peuvent être effectués à la maison ou dans un laboratoire à l’aide d’un échantillon d’urine. Le test urinaire est efficace pour détecter plusieurs types de drogues et est un moyen simple et abordable de détecter la consommation de drogues.

 

Les tests capillaires : le test capillaire est un autre moyen très précis de détecter les drogues. Comme il est moins invasif que les tests sanguins, il est plus souvent utilisé. Ces tests peuvent être effectués à la maison à l’aide d’un échantillon de cheveux, et peuvent être utilisés pour détecter tout type de drogue. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter notre article sur les effets de la drogue sur les cheveux.

 

Les tests salivaires : le test salivaire est également une option très populaire pour détecter les drogues. Les tests salivaires peuvent être effectués à la maison à l’aide d’un échantillon de salive et sont considérés comme très précis pour certaines drogues. Comme pour tous les autres tests, la durée pendant laquelle les drogues peuvent être identifiées dans l’échantillon dépend du type et de la quantité consommés. Pour plus d’informations, découvrez notre article sur comment faire un test salivaire.

Comment ne pas être positif au test de drogue ?

Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour éviter d’être positif au test de drogue :

 

Ne prenez pas de drogues illégales. Cela semble évident, mais c’est la meilleure façon de s’assurer que vous ne serez pas positif au test de drogue. Soyez également conscient qu’il peut arriver qu’une personne soit positive à un dépistage de cannabis alors qu’elle n’a pas consommé. Il s’agit de l’usage passif du cannabis et il a lieu quand la personne dépistée positive en question se trouve dans un lieu hermétique, mal aéré et fortement enfumé, et que le dépistage a lieu dans un lapse de temps très court (30 minutes) après la consommation passive. Dans ces conditions, la consommation passive peut intervenir et expliquer la positivité.

 

Observez ce que vous mangez et buvez. Certaines nourritures et boissons peuvent contenir des substances qui peuvent interférer avec les tests de drogue. Par exemple, certains jus de fruits et boissons énergisantes peuvent contenir des niveaux élevés de certains médicaments qui peuvent entraîner un résultat positif au test de drogue. Soyez conscient de ce que vous utilisez comme médicaments. Certains médicaments en vente libre, comme les antihistaminiques, peuvent interférer avec les tests de drogue et entraîner un résultat positif. Assurez-vous de mentionner tous les médicaments que vous prenez à votre médecin ou au personnel du laboratoire qui effectue le test de drogue.

 

Utilisez des produits de détection de drogue tels que des tests urinaires vous permettant un résultat rapide et cela jusqu’à 30 jours après une consommation de stupéfiants. Les tests salivaires et urinaires  peuvent être utiles si vous avez pris de la drogue récemment et que vous devez passer un test de drogue imminent. Cependant, il est important de noter que ces produits ne sont pas toujours fiables et qu’il existe un risque que vous donniez un résultat positif au test de drogue malgré leur utilisation. Pour aller plus loin n’hésitez pas à consulter notre article sur les tests de dépistage en entreprise.

 

Si vous avez besoin de plus d’informations ou que vous rencontrez des problématiques importantes quant à l’usage de stupéfiants, faites vous aidez sur drogue.gouv.fr 

Le test urinaires THC a été conçu pour vous révéler en quelques minutes la présence de drogue dans l’urine.

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

D'autres conseils prévention en lien avec le sujet